INTH: une mutation pour une nouvelle stratégie de formation

L’INTH (Institut National du Tourisme et d’Hôtellerie) se trouve au coeur de la Stratégie Nationale du Développement des Compétences pour les métiers du Tourisme, de l’Hôtellerie et de la Restauration (SNDCTHR). Cette stratégie sectorielle vise à promouvoir l’évolution d’un système de formation, le développement de compétences et la reconnaissance des acquis. L’objectif étant que 30% des employés du secteur THR soient qualifiés et certifiés. L’INTH devenant le centre d’ingénierie sectoriel.

Les principales actions prioritaires s’orientent vers la mise en place d’un Cadre Sectoriel de Qualification (CSQ), l’amélioration des ressources pédagogiques, la sensibilisation de tous les acteurs impliqués dans l’industrie de la formation touristique, l’extension de l’offre de formation et de développement des compétences à travers le territoire selon les normes établies par le CSQ, la promotion des métiers du tourisme ainsi que l’amélioration des conditions de travail dans le secteur.

Toutes ces actions vont reposer sur une meilleure gouvernance de la formation aux métiers du THR, la qualité des informations sur le marché du travail et la connaissance approfondie des réels besoins en compétences du secteur. Au cours de ces dernières années et malgré les difficultés financières, l’INTH a continué d’assumer ses rôles. Une de ses jeunes diplômées, Felanirina Rabalijaona, agent-ticketing chez Go Travel, a ainsi récemment obtenu un award «Best Performer» de la part du GDS Amadeus. À noter que l’INTH, en pleine étude de consolidation, dispose d’un nouveau Conseil d’Administration, présidé par Olivia Madhow Rasoamanarivo, en place depuis décembre 2018 et qui, outre le rôle majeur tenu au sein du projet SNDC-THR, entend améliorer l’image de l’Institut et sa visibilité à travers des communications institutionnelles ciblées.

Source : INTH: une mutation pour une nouvelle stratégie de formation

Philippe-Jean ARNOU était d’ailleurs membre du projet de restructuration de l’INTH, en tant qu’expert international THR.

8 milliards d’ariary de l’AFD pour le développement de l’INTH

L’Agence Française de Développement (AFD) et l’Office National du Tourisme de Madagascar (ONTM) ont procédé ce 3 juillet à la signature d’une Convention de Financement portant sur le développement de l’Institut National du Tourisme et de l’Hôtellerie (INTH), sur une durée de cinq ans.

Ce Projet financé par la République Française via l’AFD, à hauteur de 2 millions d’euros (8 milliards d’ariary), prévoit la modernisation de l’offre de formation de l’INTH dans les métiers du tourisme, de l’hôtellerie et la restauration, et une meilleure adéquation de celle-ci avec les besoins des professionnels du secteur, en lien avec la nouvelle stratégie nationale de développement des compétences (SNDC-THR) établi par le Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, pour la période 2015 – 2020.

Cette stratégie confère à l’INTH un rôle de référence en matière d’amélioration des compétences dans le secteur Tourisme Hôtellerie Restauration (THR). Aussi, elle entend consolider l’INTH pour qu’il puisse assurer, en plus de ses activités de formation actuelles, la formation pédagogique initiale des enseignants, des formateurs, des maîtres d’apprentissages et la certification.

L’INTH assurera également la formation continue du personnel des établissements de formation, la formation continue des employeurs et travailleurs en exercice et la formation initiale par voie d’apprentissage.

Des travaux de réhabilitation, extension et aménagement des locaux, le renforcement en équipements et des appuis techniques et renforcements de capacité sont ainsi prévus dans le cadre de ce projet. Partenaire de longue date de l’AFD (programme PRCC – Programme pour le Renforcement des Capacités Commerciales), l’ONTM assurera la gestion du projet à travers la mise en place d’une Unité de Gestion du Projet (UGP).

Des besoins accrus en personnel qualifié, aux compétences très pointues, sont actuellement ressentis au sein du secteur touristique, pour être à même de répondre aux demandes de touristes de plus en plus exigeants. En tant qu’organisme en charge de la promotion du tourisme à Madagascar, ce projet est d’intérêt pour l’ONTM dans la mesure où l’appui à la formation dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie conduira inéluctablement à l’amélioration de la qualité de service dans le tourisme à Madagascar, ce qui facilitera les actions de promotion en renvoyant une image positive de la destination.

Source : 8 milliards d’ariary de l’AFD pour le développement de l’INTH