Sourcin’ Voyage : Franc succès pour la première vague de la destination USA

Du 16 avril au 2 mai dernier,  des touristes malgaches âgés de 4 à 75 ans  ont eu l’occasion  de découvrir des grandes villes et des endroits mythiques aux Etats-Unis

Ils sont venus. Ils ont découvert. Ils sont satisfaits. Les 56 personnes qui ont fait la première vague de la destination Etats-Unis de Sourcin’ Voyage sont rentrées,  avant-hier, d’un voyage de rêve.

Agréable surprise

Un voyage inédit qui leur a notamment permis de visiter des Etats américains comme  New York, Washington, Los Angeles.  Ils ont également pu découvrir  des endroits mythiques comme l’Empire State Building, Times Square, Central Park, la Maison Blanche, le Grand Canyon, Hollywood Boulevard, Beverly Hills… Mais ce qui a surtout fait le plaisir de ces  visiteurs, c’est que Sourcin’ Voyage leur a réservé une agréable surprise en ajoutant d’autres Etats et sites touristiques dans le programme. Pour  ne citer entre autres que Baltimore, San Diégo et même la frontière mexicaine. En tout,  les passagers ont pu découvrir neuf Etats et onze grandes villes au Pays de l’Oncle Sam.  Une découverte cinq étoiles puisque Sourcin ‘Voyage leur a préparé une organisation quasiment sans faille  pour ce pack comprenant notamment  les procédures de visa, les billets d’avion, l’hébergement, le petit déjeuner buffet, les transferts et autres transports vers les sites touristiques.

Savoir-faire

Au retour, les 56 passagers ont également eu droit à un petit crochet à Dubaï et vivre  des moments heureux avec  un Dubaï City Tour, un dancing Foutain et un Désert Safari. Un séjour complet en somme, et qui témoigne du fait que, quand on leur offre les meilleures destinations et les meilleurs services, les Malgaches savent aussi prendre le plaisir de voyager à l’extérieur du pays.  Une fois de plus, Sourcin a démontré son savoir-faire dans ce domaine de plus en plus concurrentiel du voyage organisé. Au grand bonheur des voyageurs qui se bousculent pour cette destination de rêve que sont les Etats-Unis. La preuve, les places pour l’édition du mois de juin sont déjà toutes prises. Mais les potentiels voyageurs peuvent se rassurer car une autre vague est prévue pour le mois de juillet.  Et les détails de ces prochaines éditions sont disponibles dans l’encart publicitaire en page 48 de ce journal. Sur la page facebook de Sourcin Voyage et  le numéro  de téléphone  034 77 777 66.

Source : Sourcin’ Voyage : Franc succès pour la première vague de la destination USA

Tourisme: 255 460 visiteurs en 2017

Selon le Ministre Roland Ratsiraka, le secteur du Tourisme a rapporté 5,9% au PIB avec 255 460 arrivées de touristes en 2017. A noter que Madagascar fait partie des 10 destinations touristiques les plus joyeuses l’année dernière. Dans ce classement des destinations touristiques les plus heureuses pour 2017, basé sur le Joy Index, Madagascar se situe en 4ème position. Le classement ne néglige cependant pas les conditions de vie de la population malgache, notamment la pauvreté ainsi que la corruption. Et justement, pour ce classement, « l’industrie touristique croissante de Madagascar est l’occasion de conserver sa biodiversité et de créer des emplois ». Voyager vous rend heureux. Et l’étude a tenté de déterminer les pays qui auraient le plus d’effet. Madagascar a été sélectionné pour faire partie de cette liste en raison de son environnement unique, le bien être, la culture, les interactions avec la population, les aventures possibles et les « merveilles » que l’on y trouve. En outre, le leader mondial de l’expédition de luxe et unique armateur français de navires de croisière, Ponant, a annoncé sa venue dans l’océan Indien dès 2018. Une nouvelle qui s’annonce de très bon augure pour le tourisme de croisière à Madagascar. En effet, d’après Jean Emmanuel Sauvée, Président et Fondateur de Ponant, la compagnie a façonné plusieurs itinéraires inédits au cœur des Iles Vanille.

Source : Tourisme: 255 460 visiteurs en 2017

Offensive de charme de Madagascar auprès des touristes chinois

Le Ministère Malagasy du Tourisme, accompagné de plusieurs opérateurs nationaux, a mené une importante offensive de charme en Chine, durant le mois de septembre 2017, pour faire connaître la destination Madagascar auprès des touristes chinois. Cette action fait suite à celles déjà menées en 2016 pour accroître le nombre de touristes chinois en visite à Madagascar.

La Chine, un gros marché émetteur de touristes

La croissance économique de la Chine a un impact majeur sur le mode de vie des chinois. Aujourd’hui, ces derniers se permettent de vivre dans le grand luxe et allouent une importante somme d’argent pour leurs différentes escapades dans le monde. Ils battent tous les records dans les dépenses touristiques mondiaux. Si en moyenne les touristes les plus aisés des quatre coins du monde dépensent aux environs de 4000 dollars lorsqu’ils sont en déplacement, les chinois vont plus loin avec près de 7000 dollars de dépenses par personne. Ce qui est intéressant aussi, c’est que ces derniers préfèrent voyager en groupe, ce qui génère encore plus de profit  pour les entreprises œuvrant dans le tourisme.

Attirer davantage de touristes chinois

En 2016, 4811 touristes chinois ont débarqué à l’aéroport international d’Ivato. Depuis l’année dernière, plusieurs actions ont été menées par les autorités Malagasy, pour augmenter le nombre d’arrivées de touristes chinois dans la Grande île. Il y a eu entre autres l’appui à la reprise directe de la liaison aérienne entre Antananarivo et Guangzhou et l’organisation d’eductour à l’intention des journalistes chinois. Dernièrement au mois de juin 2017, dans le cadre de l’International Tourism Fair Madagascar (ITM), une importante délégation chinoise menée par le Vice-ministre chinois du tourisme, Du Jiang, s’est déplacée à Madagascar, pour concrétiser les accords en matière de tourisme discutés lors de la récente visite du Président Malagasy en mars dernier en Chine avec le Président Xi Jinping.

Source : Offensive de charme de Madagascar auprès des touristes chinois

Venise veut apprendre le savoir-vivre à ses touristes

Face à l’afflux des touristes, la Cité des Doges a lancé #enjoyrespectvenezia, une campagne de sensibilisation pour inciter les visiteurs à adopter un comportement responsable, respectueux de la ville, et de ses résidents.

Ca ressemble au hashtag de n’importe quelle campagne marketing. Mais, fait plutôt nouveau, entre “enjoy” et “venezia”, la Cité des Doges a glissé le mot “respect”, bien déterminée à inciter certains de ses visiteurs à changer de comportement.

“#EnjoyRespectVenezia est la campagne de sensibilisation de la Ville de Venise lancée à l’occasion de l’Année Internationale du Tourisme Durable pour le Développement, pour inciter les visiteurs à adopter des comportements responsables et respectueux envers l’environnement, le paysage, les beautés artistiques, l’identité de Venise et ses habitants”, explique la ville sur son site. “Pour conserver la beauté extraordinaire et l’unicité de Venise il faut élaborer un tourisme durable et en harmonie avec la vie quotidienne des résidents qui n’altère pas l’environnement artistique et naturel, et n’empêche pas le développement d’autres activités sociales et économiques.”

Jusqu’à 500 euros d’amende pour les indélicats

En toile de fond, le mouvement de grogne qui se propage un peu partout en Europe contre le tourisme de masse, et notamment dans la célèbre ville italienne.

La Municipalité a ainsi édicté 12 règles à l’attention des touristes, rappelant notamment qu’il est interdit de jeter des détritus par terre, de se baigner ou de plonger dans les canaux, de circuler dans les rues de la ville en tenue balnéaire ou torse nu ou encore de nourrir les pigeons. Les touristes récalcitrants pourront se voir infliger une amende, dont le montant s’élève jusqu’à 500 euros.

Des interdits, et des bonnes pratiques

Au-delà de simples interdictions, la ville veut aussi diffuser de bonnes pratiques. Venise enjoint ainsi ses visiteurs à choisir des guides et accompagnateurs touristiques agréés, à acheter leurs souvenirs auprès des artisans et à fuir les vendeurs ambulants, ou encore à s’informer sur les pratiques de tri des déchets en vigueurs pour ceux qui louent un appartement.

Pour limiter la saturation touristique de la ville, Venise invite également ses visiteurs à sortir des sentiers battus pour désengorger les attractions les plus célèbres, et propose des itinéraires durables, en dehors des parcours habituels. La ville s’emploie aussi à convaincre les touristes de venir la découvrir en dehors des grands pics de fréquentation.

Chaque année, Venise accueille en moyenne 22 millions de touristes.

Source : Venise veut apprendre le savoir-vivre à ses touristes

Tourisme – Madagascar: les français en tête des arrivées touristiques en 2016

Plus de 50 000 touristes non-résidents français ont débarqué à l’aéroport international d’Ivato en 2016, d’après les chiffres officiels émanant du Ministère du Tourisme. La France confirme ainsi sa place de principal marché émetteur pour la destination Madagascar.

La France premier marché émetteur

La France constitue le premier marché émetteur pour la destination Madagascar avec 54.977 touristes français non-résidents, suivie de l’Allemagne avec 7.424 touristes, des Etats-Unis avec 6.639 touristes et du Royaume-Uni avec 5 792. D’autres pays émetteurs comme l’Italie et l’Afrique du Sud, ont respectivement envoyé 4 141 et 3 498 touristes non-résidents à Madagascar en 2016. Faut-il cependant noter que cette répartition par nationalité au titre de l’année 2016, publiée par le Ministère du Tourisme, ne concerne que les arrivées à l’aéroport international d’Ivato, et ne prend pas en compte les arrivées au niveau des croisières.

L’Asie booste les arrivées

Une belle performance est observée au niveau du marché asiatique. Le nombre de touristes chinois non-résidents enregistrés à Ivato a atteint 4 811 en 2016, tandis qu’un total de 1 598 touristes japonais y ont débarqué la même année. Pour les autres grands marchés émetteurs, le nombre d’arrivée tourné autour de 2000 touristes. Ainsi, le nombre de touristes suisse est de 2 801, 2 707 pour la Belgique, et 1 694 pour le Canada. Au total, 126.665 touristes non-résidents ont été enregistrés à l’Aéroport International d’Ivato durant l’année touristique 2016. La durée moyenne de séjour de ces visiteurs est de 20 jours.

Source : Tourisme – Madagascar: les français en tête des arrivées touristiques en 2016

Les premiers visiteurs des Seychelles sont des Allemands

D’après le Bureau National des Statistiques des Seychelles (NBS), pour deux mois consécutifs les visiteurs de l’archipel sont essentiellement composés d’Allemands.

En terme de tourisme aux Seychelles, les premiers visiteurs sont des Allemands, viennent ensuite les Français puis ceux issus des Émirats Arabes Unis.

Dans le cas des touristes en provenance de l’Allemagne, depuis le début de l’année jusqu’au mois de juillet, ils sont au nombre de 27 000 à être venu visiter l’archipel. Soit une hausse de 33 % par rapport à 2016 pour la même période. Quant au nombre total des visiteurs entre janvier et juillet de cette année, il est estimé à 198 898. Soit un taux de 21 % supplémentaire comparé à l’an dernier sur la même période.

Pour le compte des touristes français, ils sont au nombre de 23 900 à venir visiter l’archipel constitué de 115 îles situées dans l’Océan Indien occidental. Quant aux Émirats Arabes Unis, 16 500 visiteurs ont été enregistrés.

Pourquoi les Allemands sont les premiers visiteurs ?

Selon Sherin Francis, directrice générale du Conseil du Tourisme des Seychelles (STB), la hausse du nombre des touristes allemands est liée aux efforts fournis en marketing. Ceci consiste essentiellement à présenter les Seychelles comme destination touristique de choix.

D’après les explications de la directrice : “Le manager qui travaille avec le marché allemand a depuis quelques années promu les Seychelles comme ‘pays partenaire’ lors des principales foires organisées en Allemagne”. Elle a par ailleurs ajouté : “L’Allemagne a été une belle performance et si tout fonctionne bien, sans heurt pour le marché, ce sera un marché sur lequel nous pourrons compter pour les années à venir”.

Source : Tourisme : les premiers visiteurs des Seychelles sont des Allemands

Ministère du Tourisme de Madagascar: pour la promotion du tourisme interne

Le Ministère du Tourisme de Madagascar , en collaboration avec les Offices Régionaux du tourisme, s’apprête à lancer une vaste campagne de promotion du tourisme interne. L’objectif principal étant de faire découvrir aux nationaux les produits touristiques des différentes régions de notre pays.

Chaque année, près d’un million de touristes locaux voyagent par voie terrestre. Le tourisme national constitue un apport considérable au développement économique régional par la répartition d’une part des richesses nationales. Il permet outre l’atténuation des effets de la saisonnalité du tourisme international sur la rentabilité des établissements d’hébergement et sur celle des entreprises touristiques, le maintien des emplois  dans le secteur…

D’où la nécessité de booster ce segment. Ainsi, pour démarrer cette campagne de promotion locale, la région Boeny a été choisie, notamment à cause de son importante richesse faunistique et floristique. Pour ne citer que ses 64 espèces d’oiseaux dont 9 endémiques de la Grande île. D’ailleurs, un safari des oiseaux se tiendra en novembre dans l’une des zones humides de Boeny.

Par ailleurs, le ministre Roland Ratsiraka va effectuer une descente sur place au mois d’Août pour faire connaître cette région. Le membre du gouvernement compte suivre la voie terrestre empruntée par les touristes locaux, c’est-à-dire la RN4. Le voyage sera ponctué d’escales dans les sites d’attractions et les restaurants de la région.

Enfin, sachant pertinemment que les Malagasy aiment passer leurs vacances dans des établissements hôteliers, pourvu qu’ils puissent capitaliser sur le rapport qualité/prix et en même temps garder leurs habitudes, le Ministère du tourisme, en partenariat avec les Offices Régionaux, envisage de créer un package touristique d’une valeur de 100 000 Ariary par personne.

Source : Ministère du Tourisme de Madagascar: pour la promotion du tourisme interne

10 ‘tips’ pour accueillir des touristes américains

Les Américains, dont les vacances sont de courte durée, ont de fortes attentes lorsqu’ils se rendent en Europe et la France fait souvent partie de leur circuit européen. Comment satisfaire ces clients exigeants ?

Faire coïncider l’image que les Américains de la France avec la réalité est le défi que doivent relever les professionnels du tourisme. Cette clientèle à fort pouvoir d’achat – et séjournant dans des hôtels de 3 étoiles et plus – mérite une attention constante. Dix points essentiels permettront d’accueillir au mieux ces voyageurs.

• La maîtrise de la langue anglaise est évidemment la première exigence. Peu parlent français, même si les nouvelles générations de globe-trotters s’ouvrent aux langues étrangères.

• Faites traduire vos supports de communication, y compris les menus au restaurant. Ces traductions seront aussi utiles pour des clients anglophones d’une autre nationalité. Cela vous offrira des opportunités pour des ventes additionnelles. Par ailleurs, s’ils s’essaient de communiquer en français, prenez le temps de récapituler l’échange (surtout s’il s’agit d’un achat) en anglais.

• Ils attendent un accueil chaleureux, mais personnalisé.

• En cas de conflit, “Ne dites pas non tout de suite, montrez que vous tentez de trouver une solution”, suggère Anne-Laure Tuncer, directrice États-Unis pour Atout France.

• Les hôtels et habitations sont climatisés aux États-Unis. Activer l’air conditionné dans leur chambre avant leur arrivée est fortement recommandé ;

• Proposez-leur une chambre de taille supérieure s’ils ont réservé une chambre classique, car les standards américains sont plus élevés qu’en France ;

• Le petit déjeuner américain est très complet, privilégiez la formule saucisses, bacon, fromage américain et oeufs, mais rappelez la tradition française avec croissants et baguette. Les Américains privilégient les snackings le midi. Ils dînent tôt (à partir de 18 heures), et s’offrent alors un repas complet. Attention à la cuisson de la viande, qu’ils préfèrent souvent bien cuite. Pour les boissons, ajoutez-y des glaçons. Mettez en valeur la carte des fromages et les vins français, ils sont de fervents adeptes de nos grands crus.

• Recommandez-leur des lieux typiques, des visites du terroir ou culturelles. Attention, précise Anne-Laure Tuncer : “Les Américain ne marchent pas beaucoup, précisez la distance et le temps de marche.”

• Ce sont des voyageurs multi-générationnels, veillez donc à leur proposer des activités variées et pouvant convenir à différentes générations ;

• Le ‘cliché’ français les fait voyager. Gardez une authenticité dans votre offre pour les séduire.

Source : Vanessa Guerrier-Buisine – 10 ‘tips’ pour accueillir des touristes américains