le lavage des mains

Les diverses épidémies saisonnières et, cette année, celle du coronavirus, rappellent l’importance de cette opération afin d’éliminer les germes présents sur les mains et de prévenir leur transmission.



 

Le lavage

• Quand ?

– En arrivant à son poste de travail.

– Après avoir touché des aliments souillés.

– Après avoir réceptionné et décartonné les matières premières.

– Après vous être mouché ou après avoir éternué ou toussé.

– Après s’être touché les cheveux, le nez, le front…

– Avant toutes les opérations délicates : hachage, découpe, préparation de farce, de pâtes, assemblage de plats ou de desserts…

– À chaque changement de poste ou d’activité.

– Après avoir été aux toilettes.

– Avant et après manger. 

 

• Comment ?

– Retirer bagues, montre et tout autre bijoux puis remonter les manches jusqu’aux coudes.

– Bien mouiller les mains jusqu’aux avant-bras.

– Prendre une dose de savon bactéricide.

– Se frotter les mains jusqu’aux avant-bras pendant au moins 30 secondes : insister entre les doigts et utiliser une brosse à ongles.

– Rincer abondamment les parties savonnées.

– Sécher soigneusement les mains avec un essuie-mains à usage unique.

 

• Les équipements nécessaires

– Des lavabos à commande non manuelle (ouverture au genou, au coude ou infrarouge).

– Un distributeur de savon bactéricide (nettoyé et réapprovisionné régulièrement).

– Un distributeur d’essuie-mains à usage unique.

– Une poubelle à commande à pied ou à ouverture automatique.

 

• Le matériel, les produits

– Savon liquide doux, de préférence antibactérien, avec distributeur adapté.

– Brosse à ongles jetable ou régulièrement nettoyée et désinfectée.

– Les gels hydro-alcooliques : très pratiques pour se nettoyer et désinfecter les mains entre deux tâches peu salissantes, lorsque le point d’eau est un peu éloigné. Ils ne sont efficaces que sur des mains qui paraissent propres et ne sont qu’une solution d’appoint. Il faut se frotter également les mains pendant au moins 30 secondes pour une meilleure efficacité. Après quelques utilisations, ils peuvent laisser un film un peu collant sur la peau. Un lavage complet à l’eau s’impose alors.

 

Séchage : quels appareils utiliser ?

• Conseillés

– Il existe des distributeurs d’essuie-mains à usage automatique. Ils protègent le papier jusqu’à temps que le capteur soit activé.

– Les nouveaux appareils de séchage des mains à air pulsé et purifié sont plus efficaces et sèchent les mains en moins de 10 secondes. Les germes ne sont plus dispersés dans l’atmosphère.

 

• Déconseillés

– Les bandes de tissu à enroulage automatique ne sont pas conseillées car l’entretien et plus fastidieux et l’on se retrouve facilement à s’essuyer les mains sur un coin de tissu douteux.

– Les appareils de séchage à air chaud engendrent une dispersion des bactéries dans l’air et nécessitent un temps de séchage souvent long. D’où, fréquemment,  une fin d’essuyage des mains sur le tablier ou le pantalon, et une recontamination !

Source : Hygiène en fiche pratique : le lavage des mains

Laisser un commentaire