Soutien allemand pour le développement des énergies renouvelables

  • Reading time:2 mins read

centrale_hydro

L’agence allemande de coopération internationale (GIZ) contribuera activement à un programme de 10,7 milliards d’euros sur quinze ans qui vise à l’électrification de Madagascar à travers des partenariats public-privé (PPP) et des initiatives privées.

Le grand potentiel de Madagascar en énergies renouvelables reste jusqu’à présent sous-exploité, selon l’agence allemande de coopération internationale (GIZ).

En matière d’hydroélectricité, par exemple, sur un potentiel de 7 800 mégawatts, seuls 165 mégawatts sont actuellement utilisés. Pour le solaire, il faut souligner que presque toutes les régions du pays affichent plus de 2 800 heures d’ensoleillement annuel, soit l’équivalent de 1 500 à 2 100 kilowattheures/m²/an.

De même, bien qu’elles ne soient pas uniformément réparties (le nord et le sud étant mieux fournis), les ressources éoliennes sont considérables avec un potentiel de l’ordre de 2 000 mégawatts.

Pour permettre l’exploitation de toutes ces ressources, la GIZ inclut Madagascar dans son programme « Africa Green Tecsera » et prévoit de contribuer activement, entre 2015 et 2030, à un programme 10,7 milliards d’euros d’investissements dans la Grande île à travers des partenariats public-privé et des initiatives privées.

L’objectif est ambitieux puisqu’il vise à faire passer à 70% l’accès par la population à l’électricité.

Cet accès se situe actuellement à 4,5% en milieu rural (ou vivent la grande majorité des Malgaches) et à 15% en milieu urbain.

Les Allemands voudraient que les énergies renouvelables atteignent une production de 5 000 mégawatts et des marchés ont été conclus sur appels d’offres pour la réalisation de cinq grands sites hydroélectriques sur une période de trois à sept ans.

Des appels à projets sont également en cours pour le solaire dans plusieurs régions au nord et au sud.

Source : Soutien allemand pour le développement des énergies renouvelables