Tourisme durable : Sensibilisation sur l’inclusion des femmes et des jeunes

You are currently viewing Tourisme durable : Sensibilisation sur l’inclusion des femmes et des jeunes
  • Reading time:3 mins read

Le MATOR œuvre pour motiver les femmes et les jeunes à intégrer le marché du travail dans le tourisme durable. Cet organisme met à disposition des outils permettant aux bénéficiaires d’entreprendre facilement des activités dans ce secteur.

Promouvoir le tourisme durable ainsi que le tourisme rural et solidaire à Madagascar. Tel est l’objectif de MATOR (Madagascar Tourisme Rural), un organisme regroupant des associations paysannes dont plus de 60% des membres sont des femmes. « Nos membres participent en grande partie aux activités liées au tourisme telles que l’accueil, l’hébergement, la restauration, l’animation, etc. Ce sont des activités complémentaires qui leur permettent d’avoir des rôles représentatifs au niveau de leurs foyers respectifs, et au niveau de leur communauté », a indiqué Henintsoa Andréa Rakotomalala, coordinatrice nationale de MATOR. Hier, l’organisme a programmé à l’hôtel Le Pavé Antaninarenina, un atelier de sensibilisation sur l’inclusion des femmes et des jeunes aux métiers du tourisme durable. Trente paysans issus des communautés villageoises et associations des régions Diana, Sofia et Boeny y ont participé. Pour cette fois, les bénéficiaires sont les membres issus de la zone Nord. D’après les explications, de nouveaux circuits et services viennent d’être lancés dans cette zone qui comprend 6 associations, regroupant plus de 90 membres. Profitant de cette impulsion, MATOR veut promouvoir les activités génératrices de revenus et soutenir les projets locaux.

Développement

Onze associations paysannes se regroupent actuellement au sein de MATOR. Parmi les actions de celui-ci figure l’appui aux jeunes ruraux, des acteurs potentiels qui peuvent assurer un développement durable dans une communauté villageoise. De ce fait, à travers l’intégration progressive de ces jeunes à la connaissance du tourisme durable – qui est un secteur pluridisciplinaire, varié et attrayant – ces derniers pourraient être motivés et devenir des acteurs dynamiques pour le développement dans leurs villages respectifs. « Grâce à la mise en valeur et la création d’opportunités d’emplois (culture et animation, artisanat, environnement, agriculture, etc.),  la promotion du tourisme durable auprès des ruraux peut améliorer de façon durable l’autonomie des femmes et des jeunes dans les zones rurales à Madagascar. En outre, cela pourrait renforcer la redynamisation des associations et des communautés de base porteurs de nombreuses initiatives pour le développement durable », ont affirmé les représentants de MATOR. C’est d’ailleurs dans cette optique que l’atelier d’hier a été organisé, avec la participation d’institutions publiques ainsi que de partenaires. D’après les informations, cet atelier fait partie intégrante du projet intitulé « Le tourisme durable, au service de l’autonomisation des femmes et des jeunes dans les zones rurales à Madagascar », financé par l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), et mis en œuvre en étroite collaboration avec l’ONG Village Monde Canada.

Source : Tourisme durable : Sensibilisation sur l’inclusion des femmes et des jeunes