La marge brute représente un élément clé dans la réussite de toute entreprise commerciale. Elle est un véritable poumon qui alimente la dynamique de l’entreprise.

La marge est un outil à la fois opérationnel dans le quotidien de l’entreprise, qui va favoriser son fonctionnement, mais aussi stratégique, car il influe sur son développement futur et sa valorisation.

Avec une marge optimale et suffisante, l’exploitation devient rentable, pérenne, capable de se développer et d’évoluer. Avec son amélioration, la valeur du fonds de commerce croît et la vie de l’entreprise devient plus paisible.

 Qu’est-ce que la marge brute ?

La marge brute est le montant du chiffre d’affaires HT qui reste disponible après déduction de l’achat HT des matières premières ou marchandises nécessaires pour réaliser les ventes.

Exemple de calcul :

Chiffre d’affaires TTC = 100 000 € (argent qui est rentré dans l’entreprise).

De ce montant, il faut retirer la TVA (pour cet exemple 10 %), soit 9 090,91 €.  Il reste ainsi  90 909 € (arrondi).

Si les achats consommés pour réaliser ce CA s’élèvent à 25 000 € HT, alors la marge brute est de : 90 909 € – 25 000 € = 65 090 €.

En pourcentage, cette marge équivaut à 72,50 % du chiffre d’affaire (65 090 € ÷ 90 909 €), le coût matières s’élevant à 27,50 % (25 000 € / 90 909 €). 

 Pourquoi renforcer sa marge brute ?

  • La marge brute sert à payer l’ensemble des coûts (après l’achat des matières premières), générés par l’entreprise au cours de l’exercice.
  • Elle crée également le bénéfice qui permet de consolider l’actuel et développer des nouveautés.
  • La nécessité de générer suffisamment de marge pour faire face à tous ces coûts est évidente car la vie de l’entreprise en dépend.

Chaque changement de marge, même mineur et qui pourrait sembler anodin, influe sur les bonnes ou mauvaises fortunes de l’exploitation. Une petite amélioration ou une petite dégradation (de l’ordre de 1 à 5 %) crée des conséquences importantes pour le résultat final.

Dans un nombre très important d’exploitations dans le domaine des CHR, il est possible d’améliorer sensiblement la marge sans travail contraignant supplémentaire.

Source : La marge brute, un outil opérationnel et stratégique

Laisser un commentaire