L’attribution et la gestion des uniformes

L’attribution et la gestion des uniformes
  • Reading time:2 mins read

L’affectation des vêtements professionnels effectuée à l’embauche d’un salarié se prolonge au cours du contrat de travail. Lorsque celui-ci s’achève, le salarié est tenu de les rendre à l’employeur.

A l’embauche d’un salarié

Au moment où l’employeur embauche un nouveau salarié, il doit lui faire remplir une fiche indiquant :

– le nom ;
– le prénom ;
– le service ;
– la date d’embauche ;
– la taille ;
– le détail des pièces remises ;
– l’état et la description des vêtements.

Cette fiche doit être datée et signée par l’employeur, la gouvernante, ou tout autre responsable concerné,
et l’employé.

Attribution des uniformes

Le type de contrat dont bénéficie le salarié déterminera le mode
de prêt des uniformes :

– pour les CDI : les vêtements seront nominatifs ;

– pour les extras et les CDD : un stock sera classé par taille et
par service.

Pendant la période de travail

Le salarié peut être amené à devoir changer d’uniforme pour des raisons d’usure ou tout simplement si l’employeur opte pour un nouveau modèle. Tout renouvellement de la tenue sera répertorié sur la fiche, en indiquant s’il est total ou seulement partiel, et les raisons (usure ou changement de modèle).

L’entretien

Selon les établissements, il s’effectue en interne ou en externe.

Établissement ayant un service lingerie
– Les créneaux horaires et les jours sont affichés à l’extérieur de
la lingerie.
– En cas de fermeture hebdomadaire de la lingerie, le personnel prévoit la veille sa tenue propre.

La fréquence de nettoyage

– chemises et chemisiers : après chaque service ;

– tenues de femme de chambre, valet de chambre, équipier et équipière : après chaque service ;

– tenues de cuisine : après chaque service ;

– pantalons, jupes, vestes, cravates (uniformes de réception en général) : deux fois par semaine.

Le grand principe à respecter est : un uniforme propre contre un sale.

En fin de contrat

L’employé remet à la lingère (ou à son employeur, s’il n’y a pas de lingère) la totalité des uniformes avant la remise du solde de tout compte.
Source : L’attribution et la gestion des uniformes