Madagascar : vers le retour du paiement de droit de visa

  • Reading time:2 mins read

a8d374022512a23a44915ff80fa409bf

Avec la loi de finances rectificative 2015 (LFR), le droit de visa à Madagascar pourrait de nouveau être payant pour les séjours dont la durée est inférieure ou égale à 30 jours.

D’après Rita Ravelojaona, présidente de la Fédération des hôteliers et restaurateurs de Madagascar (Fhorm), ce type de visa qui existait déjà a été supprimé en 2009, au début de la crise. Il avait pour objectif d’inciter les touristes à visiter la Grande Ile, a-t-elle ajouté. Actuellement, avec la loi de finances rectificative 2015 (LFR), le ministère malgache des Finances et du budget prévoit de mettre fin à cette disposition en rétablissant la perception de droit de visa. Cette mesure concerne les séjours pour une durée inférieure ou égale à 30 jours.

Il est stipulé dans le projet de LFR que “chaque visa de passeports des étrangers ainsi que des personnes de nationalité indéterminée” donne ouverture au droit. Le montant des droits varie entre 60 000 Ariary, soit près de 19 euros et 250 000 Ariary ou environ 78 euros respectivement pour un séjour inférieur ou égal à 30 jours, un visa de plus de 5 ans et un visa de séjour définitif. Il est par ailleurs précisé dans le projet que les tarifs sont diminués de moitié pour les missionnaires de toutes confessions et leurs époux ainsi que pour les étudiants étrangers qui suivent des formations dans une des grandes écoles à Madagascar. Ces changements seront appliqués dès l’adoption de la LFR par l’Assemblée Nationale.

Du côté des opérateurs touristiques, cette disposition est assez brusque. “Nous avons rencontré le ministre du Tourisme, des transports et de la météorologie et nous avons demandé de reporter l’application de la loi pour le mois de janvier 2016”, a déclaré le directeur exécutif de l’Office national du tourisme de Madagascar, Vola Raveloson ; des propos rapportés par l’agencepresse-oi ce mardi. Toutefois, aucune réponse n’a encore été donnée à cette requête.

Source : Madagascar : vers le retour du paiement de droit de visa