La restauration en 2018 : deux courants à surveiller

La restauration en 2018 : deux courants à surveiller
  • Reading time:2 mins read

Selon les projections du cabinet NDP Group (« Rapport sur les prévisions du marché de la Restauration hors domicile 2017-2018-2019 »), le marché pourrait progresser de 111 millions de visites supplémentaires en 2018. Les habitudes de consommation vont continuer à évoluer, influencées par la technologie et l’innovation, la recherche d’expérience et une offre toujours plus diversifiée. 

Parmi les tendances clefs deux courants forts sont à surveiller de près : 
– Vers des frontières de plus en plus floues entre les segments : les concepts hybrides, entre supermarché et restaurant, où les consommateurs peuvent se faire plaisir avec un repas sur place ou à emporter, continuent à gagner en popularité aux États-Unis et en Europe. Les restaurateurs vont être confrontés à une concurrence grandissante de ce type d’institutions. 
– L’avènement du « click and collect ». Très en vogue outre-Manche, il arrive dans les grandes villes françaises. Cette digitalisation des commandes permettant de programmer sa vente à emporter a bien des atouts : tandis que les usagers gagnent du temps et anticipent leur paiement, les restaurateurs gèrent mieux leur stock et leur charge de travail, tout en gagnant du trafic. Un concept gagnant qui va faire des émules.
« La technologie est le nouvel enjeu des années à venir, estime Maria Bertoch, Industry Expert Foodservice The NPD Group. Omniprésente dans notre société, elle n’en est qu’à ses balbutiements dans la restauration. Aux USA, 10 % des commandes sont passées de manière digitale – c’est 3 fois moins le cas aujourd’hui en France. Une tendance que l’on attend donc au tournant en Europe ».  

Source : La restauration en 2018 : deux courants à surveiller