Transports aériens : Corsair abandonne la ligne Tanà-Réunion

Corsair décroche sur la ligne Tanà-Réunion. Dans un communiqué, cette   compagnie qui figure parmi les acteurs majeurs de la desserte Océan Indien, depuis près de 30 ans annonce l’arrêt de la desserte sur Madagascar et Mayotte. Cet arrêt fait suite à la suspension des droits de trafic accordé à Corsair  entre l’Ile de la Réunion et la Grande Ile en mars 2018. Il sera effectif en  février 2019. Outre un manque à gagner pour la compagnie  française, cet arrêt   privera également les passagers d’une alternative puisque Corsair a offert  sur la ligne des tarifs relativement avantageux avec de meilleurs services.  Sur ce point d’ailleurs, Corsair déplore « la disparition de la situation de concurrence saine et loyale qui existait jusqu’à présent, permettant de garantir aux clients plus de flexibilité́ d’horaires et des tarifs très compétitifs ». Rappelons que la suspension des droits de trafic accordés à Corsair  est consécutive à la clause de  non concurrence dont bénéficie Air Austral dans le cadre du partenariat stratégique. Une clause qui veut que  les nouveaux droits aériens qui entrent en concurrence au tandem Air Madagascar – Air Austral sont interdits. Dans le milieu,  cette clause  qui est en contradiction avec le sacro saint principe de la libre concurrence provoque de plus en plus  la  grogne des opérateurs aériens.

Source : Transports aériens : Corsair abandonne la ligne Tanà-Réunion