Air Madagascar : 240 passagers à bord du premier vol de la réouverture des frontières

You are currently viewing Air Madagascar : 240 passagers à bord du premier vol de la réouverture des frontières
  • Reading time:2 mins read

Serait-ce le premier vol de la renaissance ? C’est ce que l’on souhaite, en tout cas à Air Madagascar qui a retrouvé, hier, ses vols réguliers avec l’atterrissage du Boeing 787-800 Dreamliner affrété auprès de la compagnie aérienne Europa. 240 passagers, dont le président de la République Andry Rajoelina. Un vol qui était forcément plaisant puisque le 787-800 Dreamliner figure parmi les avions les plus confortables au monde. C’est également un avion très économique en termes de consommation de carburant. Lors d’une intervention à la télé, Rinah Rakotomanga, vice-présidente d’Air Madagascar a annoncé que le coût de location de cet aéronef est de 5 580 USD l’heure de vol. Un coût jugé « normal » par les spécialistes du marché de la location.

Notons qu’il s’agit d’une location ACMI ou Aircraft, Crew, Maintenance and Insurance. Également connue sous le nom de Wet Lease, l’ACMI est une opération d’affrètement entre compagnies aériennes, et par laquelle, le propriétaire qui est ici la compagnie aérienne espagnole Air Europa fournit l’avion, l’équipage, la maintenance et les assurances. Normalement les autres éléments du vol comme le carburant, l’assistance aéroportuaire, les droits de trafic, les taxes… sont assurés par Air Madagascar. Pour cette reprise de l’après crise sanitaire, Air Madagascar prévoit deux vols hebdomadaires à destination de Paris, les lundis et vendredis. Notons qu’un autre vol Air France transportant 400 passagers a également atterri à Ivato, hier à 00 h 40. Ce qui porte à 640, les premiers arrivés des vols internationaux post-Covid.

Source : Air Madagascar : 240 passagers à bord du premier vol de la réouverture des frontières