• Comment choisir les couleurs ?

Aujourd’hui, le mariage des coloris n’obéit plus à des règles strictes ; ce qu’hier on prenait pour une faute de goût ou une dissonance peut parfaitement être considéré, de nos jours, comme un essai de style.
Toutefois quelques principes élémentaires peuvent être utiles. Recherchez la prédominance d’un ton dans une composition. Les couleurs primaires (jaune, rouge et bleu) sont à manier avec précaution ; ne les utiliser que par deux car, toutes les trois ensemble, elles se heurtent.
Un contraste un peu violent peut être neutralisé par des feuillages ou des fleurs blanches.
Pour obtenir un effet de camaïeu, utilisez la même couleur dans des nuances différentes.
La couleur peut traduire une impression de température : le bleu et le vert suggérera la fraîcheur tandis qu’un orange, un jaune ou un rouge réchaufferont une pièce.


Types fondamentaux d’harmonie des couleurs

– Monochromie : ensemble composés de fleurs de même couleur, mise en évidence par le fond sur lequel elles se détachent comme dans un tableau.
– Camaïeu : dégradé d’une seule couleur s’alliant avec un décor raffiné.
– Polychromie : mélange de plusieurs couleurs. La difficulté de cette alliance limite à trois le nombre de couleurs principales (sans compter le blanc et le vert du feuillage).

• Comment choisir les fleurs ?

Choisissez les fleurs et le feuillage en fonction du rendu que vous souhaitez obtenir. Pour une composition de style rustique par exemple, privilégiez le feuillage et la verdure. Les produits du jardin constituent un arrière-plan luxuriant pour des fleurs des champs.

Dans une composition moderne, la forme des fleurs joue un rôle prépondérant ; préférez les formes architecturales très marquées et les feuilles lustrées. Encastrez quelques fleurs au centre et sur les côtés d’une composition pour donner un effet de profondeur, disposez vos fleurs à des hauteurs différentes pour multiplier les centres d’intérêt.

Apprenez à regrouper les fleurs pour obtenir un résultat plus percutant. Dans une même composition, vous augmenterez l’impact visuel en disposant plusieurs groupes de fleurs identiques.

Du soliflore ‘art déco’ garni d’un lys solitaire au bouquet romantique exubérant style peinture hollandaise s’offre une gamme étendue d’arrangements floraux. Toutes les fleurs peuvent y trouver leur place à condition qu’elles soient employées avec goût et aucune ne doit être rejetée.

Quelques exemples
– La rose : reine des fleurs, elle sera toujours du plus bel effet seul ou en bouquet.
– La tulipe : difficile à employer dans les arrangements composés, il sera plus aisé de l’utiliser seule et sans mécaniques, car elle se tourne vers la lumière.
– Le gypsophile : une fois nettoyé et massé en gros bouquet dans un vase de couleur, cette dentelle de petites fleurs est d’une grande délicatesse. Il peut aussi constituer un fond mettant en valeur d’autres fleurs.

 

 • Les plantes

Si la plupart des plantes s’intègrent bien à tous les styles décoratifs, selon les goûts de chacun, certaines évoquent plus particulièrement une époque, une ambiance ou un style de mobilier. Le choix du contenant ou du cache-pot est également très important pour suggérer différents styles.

Voici quelques suggestions de plantes pouvant permettre de souligner des effets de style.

  • Style ancien : Bégonia à feuillage décoratif, cyclamen, clivia, azalée, gloxinia, gardénia, spathiphyllum, howéa, néphrolepis. Des cache-pots anciens, souvent très décorés, accueilleront les feuillages décoratifs.
  • Moderne, sobre et dépouillé : Optez pour des plantes aux lignes simples et marquantes : yucca, palmier, cordyline, spathiphyllum, papyrus, ficus, schefflera, tilleul d’appartement, plantes grasses comme crassula, pachypodium, et amaryllis, phalaenopsis, hibiscus pour les floraisons.
  • Meubles de rotin et tissus colorés : Ils se marient bien avec des plantes vertes au feuillage luxuriant pour renforcer une ambiance exotique et chaude : fougère, philodendron, ficus, monstéra, plantes grimpantes ou retombantes, maranta, calathéa, palmier, mais pensez aussi aux floraisons : aphélandra, kalachoé, saintpaulia, jasmin de Madagascar.
    Choisissez des cache-pots en vannerie ou des poteries peintes de couleurs vives, pour mettre en valeur les feuillages.
  • Mobilier rustique, meubles de bois : Une note chaude à renforcer par des floraisons colorées : primevère, cyclamen, poinsettia, cactus de noël, clivia, columnéa, campanule, hibiscus, et des feuillages généreux comme ceux des fatshedera, schefflera, philodendron.
  • Décor oriental ou japonisant, en noir et blanc : Choisissez des lignes pures (acore, pied d’éléphant, papyrus, bambou nain, palmier), alliées à des floraisons intenses, originaires d’Asie elles aussi (azalée, chrysanthème, aeschynanthus…).   Restez sobre également dans le choix des teintes et de la ligne des cache-pots.
  • Dans une ambiance méditerranéenne : avec des murs blancs, une lumière vive appelle des plantes en harmonie : plantes grasses, bougainvillées, hibiscus, orangers, passiflore, jasmin.
    Préférez pots et cache-pots assez discrets, de terre cuites par exemple, avec ici et là une touche de couleur vive.
Source : Décoration florale en hôtellerie : choisir les couleurs, les fleurs, les plantes

Laisser un commentaire