L’Egypte reporte l’obligation de visas pour les voyageurs occidentaux individuels

  • Temps de lecture :2 min de lecture

Egypte, Assouan, temple de Philae
L’Egypte a finalement décidé de reporter l’obligation pour les voyageurs, essentiellement des pays occidentaux, d’obtenir un visa avant leur arrivée, une mesure prévue pour le 15 mai qui avait provoqué un tollé.

Les autorités égyptiennes viennent de clarifier les formalités d’obtention de visas.

La date butoir du 15 mai est reportée
Les étrangers en provenance de la quasi-totalité des pays occidentaux, des monarchies du Golfe et de certains pays arabes, peuvent, depuis longtemps, obtenir leurs visas d’entrée à leur arrivée dans les aéroports égyptiens. Les Russes, qui sont très nombreux dans les stations balnéaires de la mer Rouge, et les Chinois peuvent aussi les avoir à leur arrivée, mais seulement s’ils voyagent en groupes organisés.

Il y a deux semaines, Le Caire avait annoncé qu’à partir du 15 mai, tous les voyageurs auraient l’obligation d’obtenir un visa dans les consulats égyptiens avant d’arriver, laissant la possibilité de les acheter dans les aéroports aux seuls touristes arrivant en groupe par l’intermédiaire de voyagistes. Et ce “pour des raisons de sécurité”, avaient indiqué les autorités sans plus de précision.

La date-butoir du 15 mai a été “reportée” jusqu’à ce qu’un système électronique de traitement des visas soit mis en place en Egypte et dans ses consulats, expliquait jeudi le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué, sans fixer de nouvelle échéance.

Assurer la sécurité sans pénaliser la fréquentation
“Le but de cette mesure d’obtention préalable de visas est d’organiser l’entrée dans le pays par des procédures qui prennent en compte la souveraineté et la sécurité nationales et, en même temps, n’affectent pas le tourisme”, précise le communiqué rassurant les professionnels du tourisme qui craignaient qune désaffection plus forte des touristes vers le pays à cause de cette mesure.

Source : L’Egypte reporte l’obligation de visas pour les voyageurs occidentaux individuels – Pascale Filliâtre