Suite au lancement officiel du projet « Renforcement des capacités en matière de développement et de gestion du tourisme durable pour le patrimoine mondial aux Comores » le 15 octobre dernier, l’UNESCO et le Centre national de la documentation et de la recherche scientifique (CNDRS) ont organisé un premier atelier de formation du 2 au 5 novembre 2020, pour une vingtaine de participants des trois îles principales des Comores, qui a été mené en ligne par l’expert en tourisme durable Mme Dominique Verdugo, avec la participation physique des participants comoriens qui se réunissaient dans les locaux de CNDRS à Anjouan, Mohéli et Grande Comores.

Le projet, financé par le fonds-en-dépôt néerlandais à l’UNESCO, vise à renforcer les capacités nationales des principaux acteurs aux Comores, notamment l’équipe nationale chargée de préparer le dossier de candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO pour les Sultanats historiques des Comores, à élaborer un plan de gestion du tourisme durable et une stratégie de mise en œuvre pour la promotion du secteur culturel aux Comores en utilisant la boîte à outils du tourisme durable de l’UNESCO, l’expertise et d’autres ressources du programme de tourisme durable de l’UNESCO, et à mettre en œuvre une activité de formation pour les guides touristiques locaux des Sultanats historiques des Comores.

L’atelier du 2 au 5 novembre 2020 a été introduit par Mme Wahidat Hassani, Directrice générale des Arts et de la Culture (DGAC) qui a remercié l’UNESCO et les Pays-Bas pour leur contribution à ce projet.

L’atelier a démarré avec une présentation de la cartographie des ressources culturelles préparée dans le cadre du projet de l’équipe nationale avec le cartographe comorien, M. Cheihani Said Abdallah, comme chef de file. Après une introduction au concept de tourisme durable par l’expert international Mme. Dominique Verdugo, les participants ont suivi les différents guides du tourisme durable de l’UNESCO suivi d’un travail de groupe après chaque séance.

L’équipe nationale travaillera, à la suite de ce premier atelier, sur leur plan du tourisme durable. L’UNESCO organisera ensuite un deuxième atelier pour finaliser le plan en 2021.

” Il y a une énorme possibilité de développer le tourisme durable aux Comores avec leur riche patrimoine naturel et culturel. L’UNESCO est confiante qu’au travers de ce projet, les Comores seront mieux placées pour développer et gérer le tourisme d’une façon durable dans le respect des orientations de la Convention du patrimoine mondial de l’UNESCO. ” Karalyn Monteil, Spécialiste du programme culture, Bureau régional de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Est.

Source : Les Comores se concentrent sur la gestion du tourisme durable

Laisser un commentaire