L’Institut Paul Bocuse met les arts de la table à l’honneur

  • Reading time:3 mins read

Ecully (69) Le concours Tables en fête a récompensé les meilleurs tables et dressages réalisés par 59 étudiants en première année de management.

alliance (1)
Les étudiants concepteurs de la table Alliance ont remporté le grand prix.

Chaque année, l’Institut Paul Bocuse lance un défi à ses étudiants de première année en management international de l’hôtellerie et de la restauration. Leur mission : imaginer, concevoir puis dresser une table pour deux personnes sur une thématique précise. Cette année, il s’agissait du thème ‘Nourrir la planète : imaginez la table de demain’, en référence à l’exposition universelle qui sera déroulera à Milan en 2015.

Pendant trois mois, les étudiants ont travaillé sur la conception de huit tables festives. Pour cela, ils ont dû nouer des partenariats avec des artisans (verrier, ébéniste…), pour concevoir sur mesure du mobilier, de la vaisselle ou du linge de table. D’autres partenaires (enseignes d’arts de la table, fleuristes…) ont également contribué à ces réalisations. “Ce concours a le mérite de développer la créativité et l’imagination des élèves. Car leur mission est de donner vie à une table et de créer une étincelle chez le client. En plus, ce concours les oblige à travailler ensemble”, explique Hervé Fleury, le directeur de l’Institut Paul Bocuse.

Matériaux bruts et énergies renouvelables

Inspirés par la thématique, les étudiants ont privilégié des matériaux bruts, voire recyclables, tout en les associant à des solutions innovantes. Un jury composé de 18 professionnels (designers, directeurs de salle, maître d’hôtel…) et présidé par Yann Fabès, directeur de l’école supérieure d’art et design de Saint-Étienne (42), était chargé de les évaluer. Huit critères avaient été retenus : choix de la vaisselle et des matériaux, pertinence du thème, originalité du concept…

C’est la table Alliance qui a remporté le grand prix de ce concours. Les étudiants ont joué sur le mariage de matériaux écologiques et d’énergies renouvelables. Ils ont imaginé une table au design original, dont le centre est éclairé par un puits lumineux de LED. Les pieds sont dotés de panneaux solaires et de câbles USB. La touche décorative est assurée par une amaryllis, fleur choisie pour sa faible consommation d’eau. Trois autres prix ont également été décernés au cours de la soirée : le prix professionnel, le prix créativité et le coup de coeur.

Source : L’Institut Paul Bocuse met les arts de la table à l’honneur – Stéphanie Pioud