Madagascar : De belles perspectives pour le tourisme de croisière

  • Reading time:2 mins read

bateau-de-luxe,-bateau-de-croisiere,-mer-dazur-188733

Plusieurs actions ont été menées ou sont en cours de réalisation pour atteindre l’objectif « 1 million de touristes en 2020 ». La réalisation d’une gare maritime pourrait ne plus concerner que Toamasina, car le nord de la Grande Île commence à être touché par le tourisme de croisière.

Nosy-Be et Antsiranana sont désormais inscrites sur l’itinéraire des grands paquebots

En effet, les côtes nord de l’Île commencent à intéresser les promoteurs touristiques en matière de croisières. Plusieurs bateaux de croisières y sont attendus à partir de cette semaine. Selon le Ministère du Tourisme, du Transport et de la Météorologie, ce seront des escales régulières qui continueront jusqu’au mois de février 2016. C’est une aubaine pour le marché du tourisme à Madagascar, notamment pour le tourisme de croisières. Si le port de Toamasina est en train d’améliorer les infrastructures du port pour accueillir convenablement des croisiéristes, bientôt, Nosy-Be et Antsiranana (Diégo-Suarez) devraient également penser à des gares maritimes dignes de ce nom.

Madagascar s’affiche enfin parmi les belles îles de la “Mer des Indes”

« Tatamave… la ville est idéale pour découvrir les “joies” des pluies tropicales », « Antsiranana… située sur la 2e plus longue baie du monde, après Rio », « L’île de Nosy Be et ses multiples îlots ressemblent à une carte postale », tant d’éloges désormais dans les sites web des professionnels du tourisme de croisières. Madagascar est maintenant classé parmi les véritables paradis tropicaux aux yeux de ces opérateurs touristiques. Tout cela confirme le retour de la confiance qu’accordent les prescripteurs de voyages et les touristes à la destination Madagascar. À voir la renommée des paquebots qui devront accoster dans le nord, on peut estimer que la machine est bien relancée pour le tourisme de croisière : Ocean Princess, Isigna, Nautica, Sylver Cloud, Seven Seas Voyager, et autre Costa neoRomantica.

Source : Madagascar : De belles perspectives pour le tourisme de croisière