Un crédit de 33 millions de dollars, alloué par l’Association internationale de développement (IDA) pour Madagascar, a reçu l’approbation du conseil d’administration de la Banque mondiale.

“Le secteur du tourisme a été le plus durement touché par la pandémie à Madagascar”

Le secteur malgache du tourisme et de l’agro-business, figure parmi les secteurs les plus impactés par l’épidémie de coronavirus, va bénéficier d’un soutien financier de la part de la Banque mondiale. Cette dernière a alors approuvé le déblocage d’un crédit de 33 millions de dollars (environ 27 millions d’euros) fourni par l’Association internationale de développement (IDA).

Marie-Chantal Uwanyiligira, représentante de la Banque mondiale à Madagascar, a commenté cette aide financière supplémentaire en déclarant : “Le secteur du tourisme a été le plus durement touché par la pandémie à Madagascar. La reconstitution de ces fonds est donc importante, compte tenu de la gravité et de la longévité de la crise actuelle”.

Déblocage jusqu’à 160 milliards de dollars

Pour venir en aide à plus de 100 pays les plus en difficulté, la Banque mondiale prévoit de débloquer jusqu’à 160 milliards de dollars sur une période de 15 mois qui s’achèvera en juin 2021.
Ce soutien financier permettra aux pays concernés de non seulement protéger les populations pauvres et vulnérables, mais aussi de soutenir les entreprises et aussi favoriser le redressement de l’économie.

Source : Madagascar : un soutien financier de la Banque mondiale pour le tourisme

Laisser un commentaire