Philippines : l’île de Boracay fermée aux touristes pour six mois

Parce que son littoral est “transformé en fosse septique”, cette destination très prisée des touristes sera interdite d’accès pendant six mois.

A partir du 26 avril, l’île de Boracay n’accueillera plus de touristes. Les autorités des Philippines ont en effet décidé d’interdire pendant six mois cette destination. Depuis le mois de février, le président des Philippines accusait les hôtels et bars de l’île du centre de l’archipel de déverser leurs eaux usées directement dans la mer, qualifiant les eaux qui bordent l’île de “fosse septique”, qui “sent la merde”. Le ministère de l’Environnement avait affirmé que 195 commerces et 4 000 particuliers de l’île n’étaient pas connectés aux réseaux d’égout. La fermeture de l’île, qui compte plus de 500 hôtels, pourrait menacer des milliers d’emplois travaillant sur cette destination très prisée, qui attire chaque année deux millions de touristes et génère un milliard de dollars pour l’économie des Philippines.

Une décision qui surprend

Conséquence de cette annonce, des compagnies aériennes ont annoncé jeudi qu’elles réduiraient leur nombre de vols. Le mois dernier,  le sous-secrétaire à l’Environnement avait indiqué à l’AFP que la mise en oeuvre d’une « fermeture » pourrait impliquer que les ferries cessent leurs rotations vers l’île, ou que les plages soient purement et simplement interdites, avec si besoin le déploiement d’effectifs de police. La décision, qui a été livrée sans plus d’explication, surprend toutefois certains experts, et ce d’autant plus que le gouvernement vient d’accorder l’autorisation de construction l’an prochain d’un nouveau casino et d’un complexe hôtelier de quelque 500 millions de dollars au géant macanais Galaxy Entertainment.

Source : Philippines : l’île de Boracay fermée aux touristes pour six mois