Portugal : un hôtel en liège, matériau isolant et recyclable

  • Reading time:2 mins read

5037529_1_545x460_autocrop

Au sud du Portugal, le développement durable et l’écologie sont avant tout une histoire de choix de matériaux : le liège. La preuve avec l’Ecorkhotel.

Conçu par l’architecte portugais José Carlos Cruz, l’Ecorkhotel fascine par sa localisation en région d’Alentejo et par sa construction en liège.

Installé près de la ville d’Evora, l’établissement a été fabriqué essentiellement avec des matériaux naturels et locaux.

« Nous avons utilisé les pierres qui étaient déjà sur place », explique le directeur commercial de l’Ecorkhotel, Miguel Fonseca, « le toit est entièrement construit avec des tuiles en argile, séchée naturellement au soleil et durcie dans un bois tissé ».

Principale matière première de la région

Toute la façade du bâtiment principal est recouverte de liège et offre une architecture épurée. Le reste des bâtiments est plâtré et blanchi à la chaux.

Au-delà de l’aspect esthétique, le liège, produit local et recyclable, regorge de bienfaits, notamment pour l’isolation thermique et acoustique. Miguel Fonseca précise : « le liège protège contre les températures extrêmes, et possède une fonction de revêtement naturel ».

Dans cette région d’Alentejo, le liège est la principale matière première, grâce à ses très vieux chênes-lièges. Reconnu pour la culture du chêne-liège, le sud du Portugal exploite plus de 736 000 hectares de suberaie, soit 72 % des parts du marché. Malheureusement, ces plantations sont régulièrement victime d’abattages illégaux (le chêne-liège est une espèce végétale protégée par la loi depuis 1209).

Le liège est un excellent matériau pour l’aménagement, le mobilier, ou encore la fabrication des kayaks, l’industrie automobile, pharmaceutique, spatiale, chimique et aéronautique. Par ailleurs, ce bois permet de générer de l’énergie électrique lorsqu’on brûle la sciure et la poussière de l’arbre.

Source : Portugal : un hôtel en liège, matériau isolant et recyclable