Transport aérien : Tsaradia, le poumon d’Air Madagascar

Le  duo « Air Madagascar-Air Austral » engage plus d’efforts à la filiale Tsaradia qu’à la maison mère.

La ligne de redressement d’Air Madagascar se confirme. Il s’agit de sa toute dernière-née Tsaradia qui n’a que deux mois et demi. En effet, cette filiale domestique de la compagnie aérienne nationale concentre toute l’intention de son administration que sa maison mère Air Madagascar, étant donné que sa naissance est le fruit d’un travail de longue haleine qui date de décembre 2017. « Cela a engagé beaucoup d’efforts de la part de tous les collaborateurs, car il a fallu se conformer à toutes les réglementations aériennes et techniques », rappelle Besoa Razafimaharo, DG d’Air Madagascar, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à la résidence de l’Ambassade de Madagascar à Paris ce lundi 24 septembre.

Pour assurer le bon fonctionnement de Tsaradia et afin d’offrir un meilleur service aux passagers, Air Madagascar et Air Austral ont énormément investi dans les ressources humaines et matérielles. Ainsi, depuis juillet, 200 personnels d’Air Madagascar ont été transférés vers Tsaradia et les 27 pilotes nouvellement recrutés depuis décembre sont actuellement opérationnels avec une flotte composée d’ATR et de Twin Otter sur l’ancien réseau intérieur d’Air Madagascar. Ces effectifs seront renforcés davantage avec le recrutement actuel de 62 personnels additionnels et d’autres transferts de Personnel naviguant commercial (PNC) d’Air Madagascar qui, selon les précisions de l’administration, offriront des prestations de services de haute qualité à Tsaradia à partir du 1er novembre 2018.

Il est à rappeler que depuis le hub d’Antananarivo, cette filiale domestique d’Air Madagascar effectue deux rotations par jour (matin et soir) vers Nosy-Be, Diégo-Suarez, Toamasina, Fort-Dauphin, Toliara  et assure une rotation quotidienne vers Sainte-Marie, Maroantsetra et Sambava. Sa gestion effective représente une hausse de 82% de l’offre en siège et une multiplication de 52% des fréquences de vols  chaque semaine. Tsaradia opère avec 4 ATR bi-classe et 3 Twin Otter de 19 places ainsi que la présence d’un Boeing 737-800.

Source : Transport aérien : Tsaradia, le poumon d’Air Madagascar