Le voyageur d’affaires long séjour : quel profil, quelles attentes ?

You are currently viewing Le voyageur d’affaires long séjour : quel profil, quelles attentes ?
Profil du voyageur d'affaires long séjour (plus de 4 jours).
  • Reading time:2 mins read

Alors qu’Airbnb et les autres plateformes de location de logements privés ciblent le voyageur d’affaires, les hôteliers risquent de voir filer une clientèle précieuse s’ils ne répondent pas à ses attentes.

Le voyageur d’affaires long séjour mérite une attention particulière, notamment de la part du personnel de l’hôtel, car il séjourne non seulement plus longtemps que les autres dans l’établissement, mais en outre il n’est pas en villégiature mais est présent pour travailler. Selon une étude IFOP pour Aparthotels, l’hôtel reste le choix de logement privilégié par les voyageurs d’affaires, qui sont 78 % à plébisciter ce mode d’hébergement.

Selon l’étude, “plus de 28 % plébiscitent l’idée d’un concept d’hébergement qui permettrait de rencontrer d’autres professionnels en déplacement”. Rencontrer d’autres professionnels se fera difficilement en appartement individuel, alors qu’un lobby accueillant et confortable permettra de telles rencontres. Avantage pour l’hôtel ! En revanche, si vous ciblez ces voyageurs, sachez qu’ils sont plus de 25 % à vouloir profiter des équipements de l’hôtel pour se détendre, et notamment de l’espace fitness quand il existe. Le wifi de qualité et rapide se place en tête de leurs attentes. 76 % de ceux qui résident à l’hôtel souhaitent un accès multisupports et performant, tant pour travailler que pour communiquer de manière fluide avec leurs proches, une attente commune aux clientèles loisirs, mais d’autant plus nécessaire. Arrive ensuite l’accessibilité aux transports en communs, taxis…

Enfin, les hommes restent dominants sur ce marché, mais les femmes représentent une part croissante de ces voyageurs, la sécurité des lieux sera donc un critère de choix à prendre en compte et à valoriser.

Source : Vanessa Guerrier-Buisine  – Le voyageur d’affaires long séjour : quel profil, quelles attentes ?