Face à la crise sanitaire engendrée par l’épidémie de coronavirus, Air Austral mise sur les départs volontaires de ses salariés.

Proposition

Toutes les compagnies aériennes subissent de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus. Avec la suspension de l’aérien et les freins au tourisme causés par les quatorzaines en cours, Air Austral est contraint de réduire son effectif. La compagnie a donc proposé à une partie de son personnel une séparation à l’amiable. Ce dispositif permet d’“améliorer sa compétitivité” et de parvenir à “une contraction de ses coûts dans le but de préserver et ses capacités financières et son outil de production”, rapporte le Journal de Mayotte.

Négociation

Dans son communiqué, Air Austral annonce une baisse de 95% de son activité. La compagnie a tout de même bénéficié d’une enveloppe de 86 millions d’euros, sous la forme d’avances remboursables, de la part de son principal actionnaire la Région Réunion et d’un prêt garanti par l’Etat. La négociation déjà entamée avec le personnel se focalise sur la rédaction d’un plan d’adaptation. Celle-ci prévoit avant toute l’activité partielle d’une partie du personnel. Elle inclut également la signature de deux accords d’entreprise, de performance collective et de rupture conventionnelle collective basés sur le volontariat. La compagnie a tout de même souligné qu’il n’y avait aucunement des objectifs de suppression de poste.

Source : Air Austral : séparation à l’amiable avec certains de ses salariés

Laisser un commentaire