Air Madagascar : Le business plan en cours de finalisation

Air Madagascar : Le business plan en cours de finalisation
  • Reading time:4 mins read

Air Madagascar déterminera éventuellement qui remplacera Air Austral en tant que partenaire stratégique pour sa relance.

 Pour le moment, l’instance dirigeante de la compagnie travaille afin de boucler le nouveau business plan.

Enième plan. Un business plan qui affiche un retard par rapport au timing. Annoncé pour fin septembre, le nouveau plan pour la relance de la compagnie  n’est pas encore prêt. « Le business plan est en cours de finalisation », a expliqué le ministre des Transports et du Tourisme, Joël Randriamandrato, le week-end dernier, lors de l’arrivée d’un vol d’Ethiopian Airlines transportant les premiers touristes internationaux post-Covid à Nosy Be. On rappelle que ce nouveau plan préparé vers la fin de l’année 2019 remplace l’ancien dénommé « Alefa 2027 », lequel a été abandonné depuis le divorce entre Air Madagascar et Air Austral. En attendant les détails de cet énième plan de relance, l’on sait qu’il a fait l’objet d’une validation de la part d’experts du secteur aérien. Considéré comme un plan viable et efficace sur le moyen et le long terme, ce  futur nouveau business plan se fixe entre autres objectifs de faire en sorte que la compagnie aérienne, qui a toujours traversé des années de disette, retrouve tout d’abord un équilibre d’exploitation.

Airbus A340. Ce plan prévoit également le renouvellement de la flotte d’Air Madagascar. Une flotte fortement handicapée par la présence des deux Airbus A340. Acquis en juin 2012, ces deux appareils étaient tout d’abord considérés comme une belle « affaire » sur le papier. Malheureusement, dans la pratique, les deux Airbus qui sont d’un âge assez avancé s’avéraient plutôt difficiles à exploiter en raison notamment de leur forte consommation en carburant. En somme, les dirigeants actuels de la compagnie entendent se débarrasser de ces deux coûteux appareils. Un exercice qui sera cependant difficile puisque ces deux avions font l’objet d’un litige entre Air Madagascar et Air France, la compagnie malgache ayant été condamnée à verser 46  millions de dollars à la compagnie française. Et les cas récents des interdictions des vols de rapatriement n’arrangent pas les relations entre les deux compagnies. En tout cas, le business plan proposera probablement une solution à ces problèmes qui sont liés à ce changement de flotte. La réorganisation de la gestion de la compagnie figurera également dans ce business plan. Sur ce point d’ailleurs, on attend encore la nomination du nouveau directeur d’Air Madagascar, poste qui est vacant depuis la démission de l’ancien DG Besoa Razafimaharo en décembre 2019.

Nouveau partenaire stratégique. Bref, l’on attend de quoi sera fait ce nouveau business plan par lequel l’on saura également si la compagnie va recourir ou non au recrutement d’un nouveau partenaire stratégique qui remplacera éventuellement Air Austral. Le ministre  Joël Randriamandranto n’a pas été explicite sur ce point, se contentant de préciser que la décision sera prise au moment opportun. Le retour d’Ethiopian Airlines, classée seconde derrière Air Austral lors de l’appel d’offres pour le recrutement du partenaire stratégique, est actuellement évoqué. L’on sait d’ailleurs que les responsables d’Air Madagascar et d’Ethiopian Airlines se sont déjà rencontrés pour évoquer la question. En attendant, le partenaire d’Air Madagascar est local. Il s’agit de la Cnaps qui est entrée dans le capital d’Air Madagascar à la place de la compagnie réunionnaise. Mais là aussi les débats sont ouverts, puisqu’une frange de l’opinion se demande de plus en plus s’il est nécessaire de sacrifier l’argent des adhérents à la Cnaps  dans cette aventure aérienne qui risque d’être… turbulente.

Source : Air Madagascar : Le business plan en cours de finalisation