Au Japon, des hôtels “bizarres” entièrement gérés par des robots

Huit de ces hôtels existent actuellement au Japon, et cinq autre sont en projet. Si l’expérience s’avère ludique, il y a encore, visiblement, quelques loupés…

Dans cet hôtel, aucun risque de se plaindre d’un personnel négligent ou désagréable : il n’y en a pas. En guise de réceptionnistes, deux étranges dinosaures s’animent lorsqu’il détectent la présence d’un voyageur. Bienvenue au Henn na (littéralement : “bizarre”), un hôtel situé près de Disneyland Tokyo, où même les poissons de l’aquarium… sont des robots. Moyennant 130 euros la nuit, cet hôtel ambitionne surtout de proposer une expérience ludique aux familles. Il n’est pas le premier de son genre : le premier Henn na Hotel, reconnu comme le premier hôtel géré par des robots au monde par le Guiness Book des records, a ouvert en 2015 à proximité d’un parc d’attraction de Nagasaki. Il en existe désormais huit, tous gérés par l’agence de voyage HIS, laquelle prévoit d’en ouvrir cinq autres dans l’année.

Certains de ces établissements s’adressent surtout à une clientèle affaires : dans les quatre hôtels situés au cœur de Tokyo, les dinosaures sont ainsi remplacés par de jolies humanoïdes.

Lost in translation

Pour l’enseigne, recourir à des robots permet aussi de pallier des problèmes de recrutement, et ce alors que le Japon est confronté à une pénurie de main-d’œuvre. « Il est difficile de trouver du personnel hôtelier », explique le responsable de l’un de ces hôtels. « Normalement, pour gérer un hôtel de 100 chambres comme le nôtre, il faut 30 à 40 personnes. Ici, nous n’avons que sept à huit employés”, s’enorgueillit-il, reconnaissant toutefois « qu’il y a des choses que seuls les êtres humains peuvent faire, par exemple répondre à des situations inattendues ou à des questions compliquées. »

En témoignent certains commentaires laissés par certains internautes sur des sites de réservations, déplorant des difficultés lors de l’enregistrement : “Un vrai bordel”, résume ainsi l’un d’entre eux quand un autre s’agace “du robot pourri sur la table de nuit qui vous réveillera toutes les 5 mn”, conseillant au passage… de le débrancher.

Source : Au Japon, des hôtels “bizarres” entièrement gérés par des robots