Aux USA, un restaurant 100% numérique

You are currently viewing Aux USA, un restaurant 100% numérique
  • Reading time:3 mins read

L’avènement des robots est un sujet qui fait parler depuis des décennies et qui divise, entre ceux qui y voient une libération des tâches répétitives, et ceux pour qui cela représente une menace pour l’emploi, l’autonomie ou la sécurité des hommes. Les clients de la nouvelle chaîne de restauration rapide Eatsa, dont les premiers restaurants ont été établis en Californie, à New York et à Washington DC, font sans doute partie de la première catégorie.

Cette enseigne automatise autant que possible les opérations et limite les interactions avec les employés. Ici, les clients sont autonomes et passent eux-mêmes commande à l’aide de tablettes tactiles. Ils peuvent suivre l’avancée de la préparation de leur plat sur un écran qui récapitule toutes les commandes en cours et récupèrent leur repas dans des casiers dont la vitre digitale indique le nom du client, qui peut alors se diriger vers une table pour manger.

La cuisine où s’activent quelques cuisiniers qui préparent les plats à toute allure est cachée derrière les casiers. Un jeu de lumière permet de rendre l’apparition des plats mystérieuse et contribue à l’impression d’une automatisation totale, si ce n’est un ou deux employés dont la fonction est d’assister les clients qui ont besoin d’aide dans la prise de commande et de débarrasser les tables.

Dans ce restaurant végétarien, le menu propose un choix de plusieurs plats froids ou chauds à base de quinoa, agrémentés d’ingrédients au choix : champignons, fromage, maïs, pomme et bien d’autres encore. On peut prendre un plat pré-établi par le restaurant ou réaliser son mélange personnalisé. Et comme le restaurant a identifié chaque client, on a accès à l’historique de ses repas et on peut facilement commander le même plat que la semaine précédente. L’objectif de l’enseigne est de proposer une nourriture de qualité, rapide et à un prix compétitif, tous les plats étant au même prix de 6,95 dollars (soit environ 6,45 €).

Si la restauration a fait l’objet de multiples tentatives d’automatisation plus ou moins réussies, Eatsa est sans doute le concept qui semble le mieux abouti dans ce sens.

Source : Aux USA, un restaurant 100% numérique