Le groupe hôtelier mauricien a développé un label sanitaire pour ses 8 établissements mauriciens, associant mesures d’hygiène et modification du parcours client.

Les groupes hôteliers multiplient les initiatives pour assurer la sécurité des touristes et de leurs employés quand l’heure de la reprise aura sonné. Le groupe mauricien vient ainsi de présenter Safe Place, son label sanitaire, développé en partenariat avec le laboratoire international Bio-Analyses. “La certification Safe Place s’appuie sur des normes strictes d’entretien et d’hygiène”, détaille le groupe hôtelier. Un programme qui préconise le renforcement des pratiques sanitaires déjà en vigueur dans tous les hôtels du groupe, auxquelles viennent s’ajouter de nouvelles mesures, dans le contexte particulier du Covid-19.

Un parcours client repensé

Seront ainsi mis en œuvre un contrôle de santé pour l’ensemble des équipes hôtelières, la présence d’un infirmier ou d’un médecin dans chaque resort. Sans oublier la mise en œuvre d’un programme de formation continue sur les mesures de prévention sanitaire pour les artisans ou encore l’application d’un protocole de nettoyage et de désinfection, en ligne avec les recommandations de l’OMS.

Le groupe a aussi redéfini le parcours clients. Le port du masque sera ainsi recommandé dans les situations où la distanciation sociale ne pourra être respectée de façon adéquate. Les tables seront réorganisées dans les restaurants pour limiter les contacts physiques, dans la même optique, le service à table et à la carte sera privilégié aux buffets. Concernant les spas, les clients devront prendre une douche avant de débuter leur soin. La fréquentation des centres de fitness sera limitée en fonction de leur surface.

Source : Beachcomber lance son label sanitaire « Safe Place »

Laisser un commentaire