Etats-Unis : la guerre commerciale avec la Chine menace le tourisme

Au début de l’été, Pékin a saisi l’OMC en accusant le président américain de déclencher « la plus grande guerre commerciale de l’histoire économique. » Le secteur du tourisme américain commence à s’inquiéter.

Aux Etats-Unis, depuis début avril, les machines à laver sont devenues plus chères. Idem en Chine où les steaks de bœuf américains sont désormais hors de prix. Pourquoi un tel emballement dans les supermarchés des deux pays ? A cause de la guerre commerciale entre Washington et Pékin. Initiée par Donald Trump, qui souhaite réduire le déficit de son pays, elle consiste à imposer des taxes sur l’importation de certains produits chinois et vice versa.

Mais cette guerre commerciale entre le président Donald Trump et la Chine semble avoir provoqué une baisse importante des visiteurs chinois aux États-Unis, ce qui pourrait coûter cher au secteur du tourisme américain, selon le cabinet d’étude ForwardKeys.

Le Yuan a perdu sa valeur

Les réservations hebdomadaires de la Chine vers les États-Unis ont augmenté de 2% entre la dernière semaine de février (après les vacances du Nouvel An chinois) et le 23 mars, date à laquelle les premiers tarifs ont augmenté. Depuis, les données de ForwardKeys indiquent que le tourisme chinois est en  nette diminution. En août, le nombre de voyages réservés à destination des États-Unis recule de 8,4% par rapport à l’année dernière. Pour le reste de l’année (août-décembre 2018), il diminue de 9,6% par rapport à la même période l’année dernière. Tout cela alors que les réservations chinoises à l’étranger progressent de 5,5%. L’impact négatif sur la devise chinoise, qui a chuté de 7,5% par rapport au dollar américain, et les avertissements de Pékin sur des risques à voyager aux Etats-Unis ont probablement influencé la tendance.

Crédit : ForwardKeys

L’impact le plus important a été enregistré pour les voyages en groupe (six passagers ou plus) de la Chine vers les États-Unis, actuellement en baisse de 34,4% par rapport à l’année dernière. Les réservations effectuées par des voyageurs indépendants sont en retard de 3,9%, les voyages d’agrément étant plus affectés que les voyages d’affaires ou les voyages pour rendre visite à des amis ou à des parents. À titre de comparaison, les réservations chinoises de voyages au Canada ont augmenté de 8 % entre août et décembre par rapport à 2017.

500 millions d’euros de pertes

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) estime que les dépenses totales des touristes chinois à l’étranger s’élèveront à 258 milliards de dollars américains en 2017 et  8,6% du total des exportations. « Nos résultats suggèrent fortement que la guerre commerciale du président Donald Trump a eu un impact significatif sur le tourisme chinois aux États-Unis, explique Olivier Jager, PDG et cofondateur de ForwardKeys.

En ce qui concerne l’année écoulée, nous constatons un recul de près de 5% des arrivées de touristes chinois. Si cela continue jusqu’à la fin de l’année, nous estimons que le coût pour l’économie américaine sera équivalent à un demi-milliard de dollars en 2018. Les dépenses chinoises dans ce secteur sont importantes – elles représentent la plus grande catégorie d’exportations américaines vers la Chine. Il ne fait aucun doute que l’appétit chinois pour visiter les États-Unis diminue, ce qui risque d’inquiéter l’industrie américaine du voyage.  »

Crédit : ForwardKeys
Source : Etats-Unis : la guerre commerciale avec la Chine menace le tourisme