Jamais évident, l’entretien est souvent source de stress et d’anxiété. Voici quelques conseils pour être le plus serein possible.

  • J – 3 : On potasse !

Tout est prêt pour votre entretien qui aura lieu dans trois jours, mais vous êtes déjà ultra-tendu. Pas de panique. Pour vous sentir le plus à l’aise possible, plongez-vous à nouveau dans l’annonce, refaites quelques recherches sur l’employeur et relisez bien votre réponse à candidature. Entraînez-vous aussi à répondre aux questions-pièges, encore parfois posées en entretien (citez trois qualités et trois défauts, êtes-vous plutôt leader ou suiveur, etc.).

 J – 2 : On s’entraîne

Tout est dans votre tête bien au clair ? Maintenant, on passe à la pratique. On s’entraîne en se filmant avec son smartphone devant un miroir et on visionne avec un proche. Le but ? Voir tous les tics de langage et/ou les postures qui ne conviennent pas. L’idée est de s’améliorer et de prendre confiance en soi. Entourez-vous d’une personne positive, et idéalement qui travaille dans le même secteur d’activité que vous.

 J – 1 : On se prépare

Sachant que vous serez tendu le jour J, il faut absolument régler les aspects logistiques en amont : trajet pour arriver au rendez-vous, heure de départ, choix de votre tenue vestimentaire, impression d’ un CV, prévision d’un bloc-notes, etc.

 Jour J : On garde ses moyens

La pensée positive façon méthode Coué, l’auto-motivation, le yoga, les exercices de respiration… Peu importe le procédé choisi, il faut trouver celui qui vous permet de vous détendre le plus.

Source : Gérer son stress avant un entretien d’embauche

Laisser un commentaire