Instagram, alléchante vitrine pour les professionnels du tourisme

Récemment découvertes par un utilisateur américain, des pages entreprises sont apparues sur le réseau social, qui devient un acteur incontournable du tourisme international.

Désormais, partager ses photos de voyage avec son réseau est tout aussi important que l’expérience vécue lors de ce voyage. Et les commerces touristiques l’ont bien compris. Il y a quelques jours, un utilisateur d’Instagram relevait l’existence de pages entreprises sur le réseau social, qui concernaient des hôtels et restaurants locaux. Pas encore officialisée par l’application, cette innovation est vraisemblablement en phase de test et devrait se démocratiser petit à petit. Sur ces comptes entreprises, qui ressemblent étrangement aux pages Google My Business, figurent toutes les informations pratiques de ces commerces : adresse, contact, horaires d’ouverture, tranche de prix et lien vers le site. On aperçoit aussi, sur les captures d’écran de ces pages entreprises, une fonction qui permettra aux propriétaires desdits commerces de les revendiquer et de les lier à leur page Facebook.

L’intérêt d’Instagram, qui souhaite se développer dans le secteur du tourisme, est d’attirer des professionnels. Il y a quelques mois, le réseau social avait déjà entériné un partenariat avec Lafourchette.com, qui permet à ses utilisateurs de contacter un restaurant, et même de réserver directement, sans changer de site. Certaines applications, comme Six Travel, profitent même de la popularité d’Instagram pour proposer des réservations d’hôtels aux habitués du réseau social. L’intégration de pages entreprises est donc un autre moyen pour l’application de se positionner sur le marché du tourisme, et, à terme, de concurrencer Google My Business, même si le système de notation de ce dernier est un gros point fort qu’Instagram ne possède pas encore. Et cette volonté d’attirer les voyageurs répond à une tendance que ces derniers ont sur les réseaux sociaux.

 

Des vacances à potentiel « instagrammable »

Dis-moi ce que tu photographies, je te dirai où tu pars. C’est un peu le credo actuel des utilisateurs d’Instagram qui veulent partir en voyage. Largement influencés par les réseaux sociaux (Facebook et Twitter depuis quelques années, Snapchat et Instagram plus récemment), les utilisateurs assument de plus en plus leurs pratiques lors de leurs voyages. Il faut désormais que nos clichés de vacances soient vus, likés et partagés. Et donc, que nos destinations soient assez sexy pour être photographiées.

Une étude réalisée par Booking.com au printemps 2018 sur des milliers de touristes du monde entier confirme cette tendance : 32% des voyageurs internationaux interrogés déclaraient qu’ils cherchaient majoritairement des hébergements « instagrammables ». Un pourcentage qui augmente sensiblement auprès des jeunes et de certaines nationalités : 59% des voyageurs chinois et brésiliens et jusqu’à 63% des Indiens choisissent leur destination selon sa réussite potentielle sur les réseaux sociaux. 20% d’entre eux avouent même poster leurs photos de vacances en faisant croire qu’il s’agit de leur propre maison.

Ces tendances apparaissent donc comme un filon facilement exploitable par Instagram. Et par les entreprises, qui veulent faire partie d’un tableau que les voyageurs admirent… Et partagent.

Source : Instagram, alléchante vitrine pour les professionnels du tourisme

Laisser un commentaire