Le dressing idéal dans une suite ou une petite chambre

Le dressing idéal dans une suite ou une petite chambre
  • Reading time:3 mins read

Où ranger, plier, pendre et suspendre les vêtements dans une chambre d’hôtel ? Selon l’espace disponible, les architectes d’intérieur Christine et Nicola Borella préconisent aussi bien le double dressing que la penderie sans porte.

Pièce à part ou simple penderie, le dressing est l’une des clés du confort dans une chambre d’hôtel. Bien sûr, plus on a d’espace pour le créer, plus il est facile à vivre pour le voyageur. “Si l’on a beaucoup de place, comme dans une suite par exemple, on peut même imaginer un double dressing, idéal pour un couple”, expliquent Christine et Nicola Borella. Les architectes d’intérieur et designers l’imaginent alors avec des tringles pour suspendre les vêtements, des tiroirs – “avec une fente pour voir l’intérieur” -, un miroir, une coiffeuse, un coffre-fort et même un minibar. Le dressing revêt alors des allures de boudoir, propice à la détente, à la déconnexion. “À titre d’exemple, on peut installer le miroir dans une niche, avec galets au sol et lumière indirecte pour une ambiance zen, afin d’humaniser le dressing“, poursuit Christine Borella. Et la solution des niches, avec ou sans étagères, peut aussi se dupliquer “pour poser le plateau de bienvenue, une machine à café ou encore une bouilloire“, suggère Nicola Borella.

• Bien voir pour mieux se voir

Pour bien voir dans un grand dressing, la lumière ne s’improvise pas. Christine Borella suggère la pose d’un éclairage sous forme de rubans LED au niveau des porte-manteaux. Mieux encore : “Des spots installés à 30 cm des portants et rangements pour illuminer tout le dressing”.

• Miser sur du solide, du facile à entretenir

Côté matériaux, “il faut du costaud“, insiste Nicola Borella. Une finition stratifiée ou de la résine de synthèse pour les étagères et des lamelles métalliques pour protéger les plinthes, notamment des coups donnés avec les bagages. Au sol, le duo d’architectes d’intérieur recommande du parquet ou un revêtement en PVC tressé, “que l’on pourra mettre en rappel dans l’entrée de la chambre“. L’idée étant de privilégier des matériaux “à la fois résistants et faciles d’entretien“.

• Suspendre du grand dans du petit

Changement de perspective dans une chambre XXS. Là, il faut penser gain de place. Autrement dit : le placard ou la penderie doit faire aussi étagères, voire abriter coffre et minibar. “Avec une penderie haute, pour pouvoir accueillir des manteaux“, précise Nicola Borella. Et si l’espace de la chambre ne permet pas d’installer ni placard, ni penderie, “il faut prévoir des crochets pour suspendre les vêtements“, ajoute l’architecte d’intérieur. Enfin, dernière recommandation : “Peu importe la taille de la chambre, si le dressing ou le placard se situe dans l’entrée, il faut veiller à amorcer celui-ci à partir de l’ouverture de la porte de la chambre – à environ 90 cm du seuil d’entrée -, pour éviter toute collision et choc entre la porte d’entrée et celle du dressing ou du placard.”  Quant à opter pour une penderie sans porte, “pourquoi pas ?”, répond Christine Borella, “à condition de soigner le choix des matériaux, mais aussi le design du support, de la tringle et des cintres“.

Source : Le dressing idéal dans une suite ou une petite chambre