L’impact économique et touristique du Grand Raid à La Réunion

  • Temps de lecture :2 min de lecture

grand-raid-700x464

L’ Observatoire du Tourisme de La Réunion et l’association Grand Raid ont réalisé une étude du 28 avril au 28 mai 2015, afin de mesurer l’impact économique du Grand Raid à La Réunion. Avec au total 5421 participants en 2014, dont 1571 venant de l’extérieur, l’étude estime que les dépenses totales des concurrents s’élevait à 9,4 millions d’euros. Un impact économique à mettre en relation avec les performances et l’attrait touristique de l’île.
Le Grand Raid est aujourd’hui réputé comme l’une des courses ultra-trail les plus difficiles du monde. On apprend que le bouche-à-oreille est le principal déclencheur de participation aux épreuves (82%) du côté des coureurs extérieurs. Un bouche-à-oreille, gratuit mais peu maîtrisable, est donc l’un des vecteurs principaux de la visibilité du Grand Raid internationalement.

Les traileurs et ultra-traileurs sont largement satisfaits des courses qui ont lieu. Ainsi, seulement 7% des participants extérieurs trouvent l’organisation générale du Grand Raid peu satisfaisante, contre 13% pour les participants locaux. Du côté de l’accueil et leur prise en charge lors du séjour, 97% des participants extérieurs se disent satisfaits ou très satisfaits.

Près d’un participant sur deux séjourne dans un hébergement marchand, en privilégiant les gîtes, puis ensuite les hôtels et les locations saisonnières. Les participants extérieurs déclarent ainsi être satisfait voir très satisfait des hébergements à la quasi-unanimité (99%). À noter que 19% des participants sont hébergés chez leur amis ou famille.

Au total, les participants locaux et les membres de leur assistance dépensent en moyenne 1154,10€ entre leur période de préparation, les frais d’inscription et les dépenses durant l’épreuve. Ce budget monte à 3 173,79 € pour les participants extérieurs et leurs accompagnants, qui séjournent en moyenne 17,9 jours sur l’île et doivent inclure le coût du billet d’avion, et une location de voiture sur place pour 77% d’entre eux.

Avec 1571 concurrents extérieurs et 3850 concurrents locaux en 2014, l’estimation des dépenses totales se monte à 9,4 millions d’euros, répartis à part quasiment égale entre les deux catégories.

Dernière information importante, révélée dans cette étude, 99% des coureurs déclarent vouloir participer à nouveau.

Source : L’impact économique et touristique du Grand Raid à La Réunion