Comment la Maison Ladurée a séduit les réseaux sociaux

  • Reading time:3 mins read

d211a0bc2e8f63ebf608714311f59ead

Depuis deux ans, la marque a entrepris un tournant digital particulièrement réussi dans l’univers du luxe alimentaire.

C’est à la demande du président de la Maison Ladurée David Holder en 2014 qu’a été créé un département dédié au digital et aux réseaux sociaux (Instagram, Facebook et Twitter principalement). L’enjeu était de retranscrire l’univers Ladurée comprenant le salon de thé et la pâtisserie, mais pas seulement. La Maison Ladurée est aujourd’hui une marque à part entière et même si le macaron reste l’emblème le plus fort, cinq univers de marque coexistent : pâtisserie, beauté, Secrets (accessoires), Merveilleuses (maquillage) et Marquis (chocolaterie). Au terme d’un travail de fond et de forme sur la France et l’étranger, les effets ont dépassé ceux escomptés. En deux ans, le compte Instagram est passé de 15 000 à 350 000 abonnés. Les photos qui remportent le plus d’adhésion sont celles de pâtisseries (le plus grand nombre de like revient à une boîte de macarons). Et les vidéos ont de plus en plus de succès, notamment celles de gestes se rapportant à des décors de gâteaux ou à la fabrication de meringue par exemple.

Des séances photo dédiées à la presse et au digital

Intégrée à la communication, l’équipe organise chaque semaine une séance photo en studio. À partir des nouveautés produits et packaging, des photos sont prises pour le site internet, la communication interne et la presse et d’autres spécifiquement pour les réseaux sociaux… Le public est plus jeune et les codes sont différents, avec un effet plus décontracté, des lumières et des traitements couleurs spécifiques. Une photo est postée chaque jour sur le compte Instagram et trois ou quatre photos sont postées chaque semaine sur Facebook. L’équipe communique aussi sur les co-branding (collaboration entre la marque et un créateur ou une autre marque), des coups de coeur dans d’autres univers comme la chanson ou les expositions en cours et réagit parfois à l’actualité. Les relations qu’entretient la marque avec les magazines, les blogueurs ou les instragrameurs (français et étrangers) sont plus affinitaires que stratégiques, explique l’équipe. Ladurée privilégie des médias atypiques, des créateurs parfois méconnus et des rencontres qualitatives.

Source : Caroline Mignot – Comment la Maison Ladurée a séduit les réseaux sociaux