Le slow snacking s’invite à table

Le slow snacking s’invite à table
  • Reading time:3 mins read

Le snacking a déjà tout connu. Après la folie des food trucks, des bars en tous genres et autres enseignes monomaniaques, l’avenir du snacking n’est peut-être plus forcément de briller par la venue d’un concept révolutionnaire sinon inédit. La tendance ne serait-elle pas tout simplement de prendre soin du consommateur ?

Reprendre son temps

Le consommateur souhaite aujourd’hui retrouver confiance en ce qu’il mange. Mais cette fois-ci la tendance fait preuve de bon sens.

On nous rappelle aussi combien il est important de manger en pleine conscience et de mastiquer lentement. Et à bien y réfléchir, une mauvaise nourriture s’avalera sans y prêter attention. A contrario, une préparation raisonnée, respectueuse de la planète et du consommateur redonnera l’envie de s’y attarder, de la savourer… Et d’y revenir !

Du frais, du fait maison…

L’enjeu pour les professionnels du snacking est alors d’assurer à la fois un service rapide, de proposer une nourriture fraîche, servie à la minute, le tout dans un endroit accueillant et cosy. La carte se fait brève, avec des produits de saison et locaux, des cuissons rapides, des recettes saines 100 % maison. Pour le restaurateur, il est question d’offrir une cuisine goûteuse et équilibrée au consommateur avec efficacité et simplicité. L’enjeu est de lui fournir une vision claire de ce qu’il va manger, l’histoire de ses produits issus de producteurs locaux, plutôt qu’un énième concept venu d’ailleurs.

Respect du client

Le consommateur ne veut plus batailler pour connaître la véritable composition de ce qu’il mange. Une charte globale permet de le rassurer une bonne fois pour toute quant à la ligne de conduite de l’enseigne. La simplicité, l’honnêteté et la proximité (tant avec les producteurs qu’avec les clients) sont les maîtres mots pour tisser de véritables liens, assurant fidélité et pérennité pour tous. Le choix d’une juste transformation de produits 100 % naturels et l’équipement en petit matériel de base permet de proposer une cuisine simple mais authentique. Car de beaux et bons produits ne demandent pas de grandes transformations.

En pratique

La plancha permet de saisir comme le grill, mais aussi de flamber, de déglacer, de snacker minute un tartare de veau par exemple. Le four remplace avantageusement la friteuse, car il permet de réaliser des pommes rôties mais aussi des frites de carottes multicolores et de panais aux épices et aux graines par exemple (Tartare de veau et frites de légumes). Le chalumeau cautérise un poisson avant de terminer sa cuisson douce au four pour un résultat nacré à coeur. Le mixeur-blender permet de confectionner minute un smoothie extra frais de saison ou encore un pistou maison (herbes fraîches du jour, une pointe d’ail, une poignée de fruits à coque et de l’huile d’olive) qui pourra se conditionner en petites portions et se préserver plusieurs mois au congélateur…

Source : Tiphaine Campet – Le slow snacking s’invite à table