La Commission plaide pour une levée progressive des restrictions aux frontières extérieures à partir du début du mois de juillet.

Les Français pourront a priori voyager au sein de l’Union européenne (UE) à partir du 15 juin. Au-delà des Etats membres, il faudra encore patienter. Les ministres européens de l’Intérieur sont convenus vendredi de se coordonner pour une réouverture progressive des frontières extérieures de l’UE et de l’espace Schengen le 1er juillet au plus tôt. C’est ce qu’a indiqué le Conseil, institution représentant les Etats membres.

L’interdiction des voyages non essentiels vers l’UE, en vigueur jusqu’au 15 juin, a été instaurée le 17 mars entre les Etats membres et la Commission européenne. Et prolongée à deux reprises. Objectif : lutter contre la propagation de la pandémie. Or une prolongation « a été proposée jusqu’à la fin juin pour permettre de bien préparer une ouverture progressive ensuite » de ces frontières extérieures, a déclaré la secrétaire d’Etat croate Terezija Gras, dont le pays exerce la présidence semestrielle de l’UE. Cette réouverture aux voyageurs venant de pays extérieurs à l’espace Schengen et à l’UE doit se faire de façon coordonnée, a-t-elle dit.

Une difficile coordination

« De nombreux Etats membres soutiennent l’idée d’une prolongation des restrictions aux frontières extérieures pendant deux semaines », a ajouté la commissaire aux Affaires intérieures Ylva Johansson. D’autres sont pressés d’entamer leur saison touristique. Ainsi, la Grèce rouvre à partir du 15 juin son ciel à plusieurs pays incluant l’Australie et la Chine.

Concernant les frontières entre pays européens, la majorité des Etats membres auront levé les contrôles et les restrictions de circulation au 15 juin, selon la présidence croate de l’UE. D’autres devraient suivre d’ici la fin juin.

Source : Union européenne : les frontières extérieures pourraient rouvrir en juillet

Laisser un commentaire