Le Festival Donia est maintenant classé de patrimoine culturel à Madagascar. « C’est également une des grandes attractions culturelles et touristiques à Madagascar », a déclaré Vincenzo Sanna, le président fondateur de ce festival, qui plus est, un grand opérateur touristique à Nosy-Be. Notons que cet événement d’envergure internationale qui est à sa 27e édition, se tiendra du 27 au 31 mai au stade d’Ambodivoanio,  dans l’île aux Parfums.  De nombreux touristes étrangers provenant des quatre coins du monde sont venus y assister chaque année, à part les artistes participants venant des pays d’Afrique et des îles de l’Océan Indien.

Promotion du tourisme. D’autant plus, le Festival Donia a actuellement une renommée  internationale grâce au trophée « Festival des musiques du monde » décerné par l’institution « World Music Expo » basée à Washington.  « Notre objectif est de détecter les jeunes talents qu’ils soient malgaches ou étrangers, en faisant leur promotion dans le cadre du Festival Donia. A cette occasion, les meilleurs talentueux pourront conclure des contrats avec des industries du disque internationales de renom. En effet, ces dernières y sont venues spécialement pour cela. Et à leur tour, les jeunes talentueux en musique effectueront la promotion de la destination Madagascar, en particulier la promotion du tourisme à Nosy-Be à l’extérieur», a fait savoir Sanna Amida, la présidente du Comité d’organisation du festival Nosy-Be (Cofestin).

Aubaine. Pour cette 27e édition, la valorisation de la tradition malgache, notamment les us et les coutumes régionaux, sera à l’honneur. Diverses animations auront également lieu, sans compter les événements sociaux organisés par le Cofestin en collaboration avec l’Office Régional du Tourisme de Nosy-Be et les autorités locales. Force est de reconnaître que ce Festival Donia constitue chaque année une aubaine pour les opérateurs touristiques de l’île aux Parfums.  En effet, presque tous les établissements hôteliers et de restauration affichent complets durant cet événement. D’ailleurs, « le tourisme est la seule et unique raison de survie de l’île tout en créant des emplois après la fermeture de SIRAMA et de la pêcherie de Nosy-Be. En plus, le tourisme n’enlève rien au pays. Il rapporte au contraire de l’argent. Il fait vivre également tout l’ensemble d’acteurs économiques allant de vendeurs de fruits et légumes, des gargotes et passant par des hôtels et des restaurants, ainsi que des guides, des loueurs de voitures et des sites touristiques », a conclu Vincenzo Sanna, le président fondateur du Festival Donia.

Source : Festival Donia : Une des grandes attractions touristiques à Madagascar

Laisser un commentaire