La barre des 300 000 touristes ne sera pas atteinte

  • Reading time:2 mins read

aeroport_3_0

Le ministre du Tourisme, Ulrich Andriantiana a fait savoir récemment que le taux inquiétant d’annulation des réservations dans les hôtels avoisinant les 60 à 70%, pourrait jouer un rôle important sur le fait que la Grande île n’atteindra pas la barre des 300 000 touristes pour cette année.
Depuis le mois de janvier jusqu’au mois d’août 2015, la Grande île a enregistré moins de 100 000 entrées de touristes. Pourtant, au début de l’année, la barre était fixée bien haute pour les perspectives de ce département ministériel.
Faut-il rappeler qu’en 2014, environ 220 000 touristes ont visité Madagascar , après un désastre de 198 000 touristes en 2003. Ce chiffre est bien dérisoire par rapport à ceux d’avant la crise, car en 2009, Madagascar a enregistré 400 000 entrées de touristes. Et même, durant la période de crise, la Grande île a été visitée par 255 000 touristes en 2012 dont 29% de ces derniers se rendaient Nosy Be.
Cette baisse du tourisme à Madagascar pourrait d’une part, s’expliquer par la grève de la compagnie aérienne nationale Air Madagascar, ainsi que par l’irrégularité des vols. Mais d’autre part, par l’existence de plusieurs maladies endémiques comme la peste ou encore le paludisme, la poliomyélite et bien d’autres encore, qui devraient être éradiquées du territoire malgache.

Source : La barre des 300 000 touristes ne sera pas atteinte – Faly R