L’aéroport d’Ivato à l’effort du standing international

L’aéroport d’Ivato à l’effort du standing international
  • Reading time:2 mins read

78d9fd0af76bd6a2e0bfd2f058d9e53b

La société CSPI (Compagnie de sécurité privée et industrielle) envisage de rehausser la sécurité à l’aéroport international d’Ivato au standing international. Cela à travers la mise en place de nouveaux dispositifs de sécurité…

Des systèmes de surveillance IP, de détection d’explosif (EDS 2) et des brigades canines. L’appareil détecteur de bombe a la capacité de traiter 1.000 bagages à l’heure avec une vue 3D. Le système de surveillance IP sera capable d’établir une analyse d’image pour une reconnaissance faciale, grâce à l’inclusion de caméras infrarouges et de capteurs thermiques.

La mise en œuvre de ce dispositif aurait pu avoir lieu depuis quelques années, si Madagascar n’avait pas connu la crise politique de 2009. C’était depuis un certain temps que les appareils étaient emmagasinés dans des hangars. Il a fallu attendre la régularisation du nouveau pouvoir pour avoir l’aval de leur installation.

Cette mise aux normes répond au souci de satisfaire au standing international. Madagascar doit procéder ainsi pour attirer les touristes internationaux. Si ces derniers se sentent en sécurité dès le franchissement du premier portail de Madagascar qu’est l’aéroport d’Ivato, d’autres touristes suivront. L’aéroport de Nosy-Be, un autre haut lieu du tourisme malgache dispose déjà des services de la brigade canine de la CSPI.

Enfin, les autorités Malgaches espèrent au plus vite le retrait de la compagnie nationale Air Madagascar de la liste en Annexe B de l’Union européenne, qui mine gravement à la fois l’arrivée des touristes dans la Grande île et la compagnie aérienne nationale. Les récentes grèves du personnel de la compagnie avaient pour exigence le déploiement du maximum d’effort de la part des responsables afin de sortir Air Madagascar de cette liste noire.

LINFO.RE – créé le 1er.10.2014 à 00h37 – mis à jour le 1er.10.2014 à 00h37