L’Arabie Saoudite lance l’un des projets de tourisme durable les plus ambitieux au monde

L’Arabie Saoudite lance l’un des projets de tourisme durable les plus ambitieux au monde
  • Reading time:5 mins read

Le projet “Coral Bloom” vise à protéger et mettre en valeur l’environnement naturel de l’île

Son Altesse Royale le prince Mohammed bin Salman, Prince Héritier et Président de The Red Sea Development Company (TRSDC), annonce aujourd’hui le lancement du projet “Coral Bloom”, l’un des projets de tourisme durable les plus ambitieux au monde, imaginé par le cabinet d’architectes Foster + Partners.

John Pagano, PDG de The Red Sea Development Company, déclare : Nous souhaitons que les clients soient émerveillés dès leur arrivée sur l’île, profitant pleinement d’une expérience à la fois luxueuse et immersive. Le projet et les créations s’inspirent de l’incroyable faune et flore qui se trouve en Arabie Saoudite. L’île de Shurayrah est la porte d’entrée du projet de la Mer Rouge, il est donc primordial qu’elle établisse la norme en matière d’architecture révolutionnaire et de conception durable, non seulement pour notre destination, mais également à l’échelle mondiale. Nous voulons aller au-delà de la simple protection de l’environnement, et réfléchir à une toute nouvelle approche, encore plus responsable.

Protéger et mettre en valeur la nature

naturelle contre l’érosion. De nouveaux habitats sont également créés, grâce à l’aménagement paysager, pour mettre en valeur et renforcer l’état naturel de l’île. De nouvelles plages et un nouveau lagon verront ainsi le jour, contribuant à élever le niveau des terres, pour protéger l’île contre la montée des eaux.

Il est important de noter que les changements évoqués visent uniquement à préserver ou à améliorer l’environnement actuel de l’île, sans endommager aucun habitat ou rivage naturel.

Offrir une expérience hôtelière immersive

Le projet prévoit également la conception de 11 hôtels sur l’île de Shurayrah, exploités par des groupes hôteliers qui figurent parmi les plus distingués du monde. La nature sera mise en avant de manière spectaculaire, tous les hôtels et villas étant nichés dans le paysage. L’absence d’immeubles assurera une vue spectaculaire, tout en créant un sentiment de mystère pour les clients alors que l’île se dévoile pas à pas.

La conception des hôtels a également été pensée pour répondre à l’évolution des attentes des voyageurs de ces douze derniers mois. Il n’y aura ainsi aucun couloir interne, en réponse à une demande croissante d’espace et de distanciation suite à la pandémie de Covid-19. Les resorts seront construits à partir de matériaux légers, à faible masse thermique et fabriqués hors site, ce qui signifie une construction plus efficace sur le plan énergétique et un impact moindre sur l’environnement.

Gerard Evenden, Chef de studio chez Foster + Partners, a déclaré : Notre vision de Shurayrah est inspirée de l’environnement naturel de l’île, avec des hôtels conçus pour donner l’impression qu’ils se sont naturellement échoués sur les plages ou nichés parmi les dunes. Grâce à leur faible impact sur l’environnement, les matériaux que nous avons sélectionnés permettent de préserver la nature de l’île, tandis que nos créations visent à renforcer et améliorer l’environnement actuel – d’où le nom du projet, Coral Bloom.

Un tourisme durable et responsable

The Red Sea Development Company s’est engagée à fournir un bénéfice net de conservation de 30% d’ici 2040, ce qui veut dire que les fonds récoltés serviront en grande partie à poursuivre les travaux de restauration et de préservation de l’environnement et des espèces qui y vivent. L’entreprise travaille d’ailleurs actuellement à la création de la plus grande centrale de refroidissement au monde, alimentée en continu par des énergies renouvelables pour faciliter un refroidissement centralisé efficace sur l’ensemble de la destination.

Conformément à cet engagement, le projet s’appuie sur un vaste programme de planification de l’espace marin et conserve 75 % des îles du projet intactes, Shurayrah étant l’une des 22 îles sélectionnées pour le développement.

Le projet a déjà franchi des étapes importantes et les travaux sont en bonne voie pour accueillir les premiers clients d’ici la fin de l’année 2022, lorsque l’aéroport international et les quatre premiers hôtels ouvriront leurs portes. Les 12 autres hôtels prévus sur toute la destination ouvriront en 2023.

Une fois achevé en 2030, le projet comprendra 50 resorts, offrant ainsi jusqu’à 8,000 chambres d’hôtel et environ 1,300 propriétés résidentielles réparties sur 22 îles et six sites à l’intérieur des terres. La destination comprendra également des marinas de luxe, des terrains de golf et des équipements de loisirs.

Source : L’Arabie Saoudite lance l’un des projets de tourisme durable les plus ambitieux au monde