Madagascar se découvre par la beauté de ses paysages et de sa nature, mais aussi par son art culinaire. L’un des meilleurs chefs du pays, et non moins le plus distingué sur la scène internationale, le chef Lalaina Ravelomanana, travaille sous le regard des convives de son restaurant gastronomique ouvert en 2019 dans la capitale malgache, Marais.

A l’image du cacao ou de la vanille de Madagascar, le chef malgache n’est plus à présenter. Ce maître de la gastronomie a su donner à la cuisine malgache ses lettres de noblesse puisqu’il en est un féru ambassadeur. Avec plusieurs distinctions de renom à son actif, il est à la fois premier Africain intronisé à la prestigieuse académie culinaire de France en 2010, disciple d’Auguste Escoffier, finaliste du trophée mondial de la Toque d’or en 2013 ou meilleur buffet traiteur du monde en 2015. Ces différents titres lui valent de multiples offres au-delà des frontières de la Grande Ile, mais il a choisi de rester au pays.

Le concept de ce lieu dédié aux gourmets est de proposer aux clients des plats d’excellence qui mettent en valeur les produits nobles du terroir et les produits frais, dans un cadre très élégant, qui surplombe le quartier d’Ankorondrano, à cinq minutes du centre-ville. Au travers de la baie vitrée qui sépare la cuisine de la salle de restaurant, ces derniers peuvent entrevoir en temps réel le travail et la rigueur militaires qui règnent en cuisine, mais aussi tout le processus créatif du chef. Et pour s’assurer d’utiliser des produits en permanence de première qualité, chef Lalaina a non seulement son réseau privilégié de petits producteurs, mais aussi son propre potager, ainsi qu’un vivier à l’eau de mer pour la bonne conservation des produits de mer.

Fils de gendarme et de couturière, l’artiste n’envisage pas tout de suite un métier dans la restauration. C’est par un concours de circonstances qu’il se retrouve aux fourneaux et où il prend réel goût au métier. Puis il fait la rencontre de Philippe Gourio et c’est la révélation aux côtés d’un homme qui lui enseigne les bases de la technique française, et de l’organisation du travail en cuisine. Il enchaîne donc un riche parcours dans divers établissements, dont Vakona Forest Lodge, le Relais de la reine, l’Hôtel Colbert, le Petit Verdot, la Varangue.

Les tables d’exception sont nombreuses à travers l’île. Epices, fruits et légumes bio, crustacés et viandes en tous genres  abondent et offrent un large éventail de saveurs succulentes lorsqu’ils sont remis entre les mains d’hommes et de femmes au savoir-faire confirmé.

Source : Le Chef Lalaina, un ambassadeur de la cuisine haut de gamme Malgache

Laisser un commentaire