Ranomafana : Journée Africaine de la Décentralisation

Le thème de la journée africaine de la décentralisation et du développement local pour cette année 2018 est de « Lutter contre la corruption au niveau local, une voie durable pour transformer l’Afrique à partir de ses territoires ».

Pour Madagascar, la célébration nationale de la journée africaine de la décentralisation et du développement local  a eu lieu ce vendredi 31 août 2018 à Ranomafana dans la région du Vatovavy Fitovinany. Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Monsieur Christian Ntsay, le Ministre du Tourisme, Monsieur Razafintsiandraofa Jean Brunelle ainsi que le Ministre de l’Intérieur et de la  Décentralisation, Monsieur Tianarivelo Razafimahefa ont honoré de leur présence ladite cérémonie, entourés des hautes autorités locales.

Au programme : séries de discours, vernissage et un tour des stands et présentation des résolutions des travaux de l’atelier sur la  lutte contre la corruption pour les cinq régions : Vatovavy Fitovinany, Haute Matsiatra, Ihorombe, Atsimo Atsinanana et  Amoron’i Mania.

D’après le discours de Monsieur le Ministre du Tourisme, la stratégie contre l’insécurité du secteur tourisme dans tout Madagascar et surtout dans la commune rurale de Ranomafana, région Vatovavy Fitovinany, est une priorité.

A propos de l’insécurité  à proximité du parc national Ranomafana, le Ministre du Tourisme a signalé que la déviation du passage des zébus venant d’Ambalavao, sans passer par l’axe Ranomafana est primordiale.

Notons que le parc national Ranomafana a ouvert ses portes le 31 mai 1991. Il a une superficie de 41 600 hectares. Depuis 2017, il est devenu un patrimoine mondial de l’UNESCO. Le nombre de visiteurs depuis le début de l’année 2018 à ce jour a atteint les 12 000 touristes selon Madagascar National Parks dont 3 000  sont des touristes nationaux et 9 000 internationaux. Les touristes Espagnols sont les plus nombreux.

Dans l’après-midi, Monsieur Jean Brunelle Razafintsiandraofa a réuni les opérateurs touristiques de Ranomafana. Ces derniers ont demandé la décentralisation du service du Tourisme à Ranomafana. Cette requête fait déjà partie du programme de Monsieur le Ministre du Tourisme, à savoir « la décentralisation effective par un nouvel organigramme avec des services du tourisme dans chaque district de Madagascar afin de promouvoir le tourisme durable communautaire et national ».

Source : Ranomafana : Journée Africaine de la Décentralisation