Swiss Education Group et Four Seasons se rapprochent pour le bien des étudiants

  • Reading time:3 mins read

Swiss Eucationlogo

Depuis un an, le leader de la formation hôtelière en Suisse a créé un partenariat avec le groupe Four Seasons pour former aux ressources humaines. Une façon de répondre au mieux aux besoins des professionnels.

Les quatre écoles et sept campus du Swiss Education Group (SEG) font référence. Et pour cause : ils accueillent, chaque année, 6 500 étudiants de 114 nationalités. La moitié sont d’origine asiatique, quand une trentaine de jeunes seulement viennent de France. “C’est l’une de nos forces, commente Benoît Samson, responsable marketing du SEG. Cette diversité de cultures ouvrent les esprits.” Sachant que tous les cours sont dispensés en anglais, c’est dans la langue de Shakespeare que les étudiants échangent entre eux.

“Je suis arrivé sur le campus de Lucerne en ne maîtrisant pas bien l’anglais. Les deux premières semaines ont été difficiles, mais je me suis vite immergé dans ce monde anglophone. De toute façon, je n’avais pas le choix : j’étais le seul Français sur ce campus”, raconte William Lecesne. Étudiant de 2e année au César Ritz College, il est actuellement en stage au room service du Royal Monceau, à Paris (VIIIe).

“Un programme à la fois théorique et pratique”

Autre atout du groupe suisse : sa capacité à nouer des partenariats avec des hôteliers ou autres acteurs du secteur du luxe, afin de répondre à leurs besoins. Ainsi, en octobre 2014, le SEG s’est-il rapproché du groupe Four Seasons pour créer, à Montreux, un Bachelor spécialisé en ressources humaines. “C’est un programme à la fois théorique et pratique avec plusieurs périodes de stages”, détaille Benoît Samson. A cela s’ajoute des rencontres avec des professionnels. Parmi eux, Sophie Senjaric, DRH du Four Seasons Hôtel des Bergues, à Genève. “Ce que j’apporte aux jeunes complète leurs cours académiques, dit-elle. J’évoque avec eux des cas concrets. Je les fais également venir à l’Hôtel des Bergues pour qu’ils se familiarisent avec le terrain.” Ce type de partenariat, entre école et groupe hôtelier, permet en outre de détecter les talents prometteurs.

“C’est un vrai vivier”, reconnaît Sophie Senjaric. Si bien que SEG n’hésite pas à dupliquer cette méthode. “Nous venons de signer un partenariat avec la maison Hublot [groupe LVMH, NDLR] pour un programme de formation au management”, confie Benoît Samson. Conséquence : les secteurs de la finance, du luxe ou des compagnies aériennes recrutent aussi au sein de SEG. Ce qu’ils apprécient dans le profil des étudiants ? Leurs valeurs liées à la mobilité, la passion du service, l’esprit d’équipe, l’humilité ou encore l’endurance au travail.

Un cursus de Bachelor en trois ans sur l’un des campus du SEG coûte en moyenne 130 000 €. Pour couvrir la somme, William Lecesne a sollicité un prêt étudiant et “[s]es parents [l]’ont aidé”. Précisons que ce tarif comprend l’enseignement, mais aussi le logement, la nourriture, un iPad et un uniforme. Cela reste néanmoins un investissement. Mais celui-ci peut vite être rentabilisé : 80 % des diplômés occupent des postes de cadre ou créent leur propre entreprise.

Source : Swiss Education Group et Four Seasons se rapprochent pour le bien des étudiants – Anne Eveillard