Tourisme Madagascar : Affluence d’investisseurs malgré la crise

You are currently viewing Tourisme Madagascar : Affluence d’investisseurs malgré la crise
  • Reading time:2 mins read

Le ministère du Tourisme reçoit des demandes d’autorisations d’ouvertures et d’agréments d’entreprises touristiques malgré la crise impactée par la pandémie de COVID-19. La Fédération des Hôteliers de Madagascar craint, toutefois une baisse de revenu allant de 25 à 50%.

Un pari risqué. Le Tourisme est un des Secteurs les plus frappés par la pandémie de COVID-19. Malgré cela, de plus en plus d’Investisseurs en sont encore attirés, comme le rapporte le ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie (MTTM). Ceci indique qu’au dernier trimestre de 2020, une quinzaine d’entreprises de prestations touristiques (agences de voyages, tours opérateurs, locations de voitures/ bateau, …) ont demandé des agréments et l’ont obtenu. 60 établissements touristiques (hôtels, restaurants, camping, auberges…) ont également eu une autorisation d’ouverture durant la même période. Le défi à relever par ses nouveaux venus est énorme en cette période de crise sanitaire. Déjà les Opérateurs d’auparavant peinent à se relever des pertes engendrées par la fermeture des frontières de l’année dernière. Certes, les Offices du Tourisme s’activent en misant sur la promotion du Tourisme national, mais, compte-tenu de l’évolution actuelle de la pandémie, il est difficile de réussir le challenge. La Fédération des Hôteliers et Restaurateurs de Madagascar (FHORM) prévoit une baisse de revenus de 25% pour cette année et celle-ci pourra aller jusqu’à 50% en 2022.

Source : Tourisme Madagascar : Affluence d’investisseurs malgré la crise