AVIATION CIVILE DE MADAGASCAR - ACM

Assistera-t-on prochainement à la fermeture d’une ou plusieurs compagnies aériennes ? La question se pose avec l’audit que réalise actuellement l’Aviation Civile de Madagascar (ACM) sur trois compagnies aériennes opérant à Madagascar. Il s’agit en l’occurrence de Madagasikara Airways, d’Air Madagascar et de TOA. Lors d’une conférence de presse qu’il a donnée hier à Tsimbazaza, le Directeur général de l’ACM, Tovo Ramaholimihaso Rabemanantsoa a expliqué que, l’audit fait état d’un certain nombre de non-conformités du fonctionnement de ces compagnies aériennes, par rapport au Règlement Aéronautique de Madagascar (RAM). « La réglementation veut que, si des non-conformités sont identifiées, les compagnies aériennes concernées ont l’obligation d’apporter des mesures correctives », a expliqué le D.G de l’ACM. «La mise en application de tous les textes législatifs et réglementaires en vigueur est impérative afin d’avoir un transport aérien sûr et fiable, et atteindre l’objectif zéro accident », a-t-il précisé.

Concernant le cas particulier de Madagascar Airways qui a fait ces derniers temps l’objet de rumeurs sur le retrait de sa licence d’exploitation, l’ACM a indiqué que jusqu’à présent (hier) cette compagnie continue d’assurer ses vols réguliers.

L’ACM a également profité de la conférence de presse d’hier pour souligner que l’application des règlements est purement technique. Ces règlements concernent tous les domaines relatifs au transport aérien, à savoir la licence du personnel, les aérodromes, la navigabilité des aéronefs, l’exploitation technique des aéronefs… Des actions correctives sont mises en place dès lors que des non-conformités sont identifiées. Le cas échéant, l’Autorité de l’Aviation Civile appliquera les sanctions y afférentes pour éviter le dysfonctionnement du système. En somme, le sort des trois compagnies dépend des résultats définitifs de l’audit. Précisons que ces trois compagnies sont toutes de droit malgache.

Source : Transports aériens : Trois compagnies aériennes auditées par l’ACM.

Laisser un commentaire