UNESCO et Chanel soutiennent l’écotourisme à Madagascar

A travers son programme CapED, l’UNESCO en collaboration avec la Fondation Chanel soutiennent l’écotourisme à Madagascar. Les habitants vivant autour du Tsingy, dans l’Ouest Malagasy, en sont les premiers bénéficiaires.

Les Tsingy de Bemaraha ou encore l’Allée des Baobabs font partie des incontournables lors d’une visite à Madagascar. Ces deux sites sont visités par des milliers de touristes étrangers et nationaux chaque année.

Afin de faire profiter les communautés vivant autour de ces trésors naturels, l’UNESCO et la Fondation Chanel se sont données la main pour améliorer les moyens de subsistance des jeunes femmes , et garantir par la même occasion leur indépendance financière. Pour ce faire, les deux partenaires ont mis en place des formations et divers emplois liés au tourisme durable. Mais il n’y a pas que les femmes, les hommes également bénéficient de cet appui.

Dans le détail, 210 jeunes hommes et femmes auront accès à des opportunités de formation et d’emploi dans l’industrie de la gestion d’hôtels et de restaurants. 10 guides culturels recevront une formation en développement durable afin de promouvoir les pratiques de développement durable dans la région.  Enfin, 600 femmes recevront une formation en culture maraîchère et en artisanat (broderie et vannerie) et un soutien pour la formation de coopératives et de marketing et la vente de leurs produits sur les marchés locaux.

Source : UNESCO et Chanel soutiennent l’écotourisme à Madagascar