Beachcomber lance son label sanitaire « Safe Place »

Le groupe hôtelier mauricien a développé un label sanitaire pour ses 8 établissements mauriciens, associant mesures d’hygiène et modification du parcours client.

Les groupes hôteliers multiplient les initiatives pour assurer la sécurité des touristes et de leurs employés quand l’heure de la reprise aura sonné. Le groupe mauricien vient ainsi de présenter Safe Place, son label sanitaire, développé en partenariat avec le laboratoire international Bio-Analyses. “La certification Safe Place s’appuie sur des normes strictes d’entretien et d’hygiène”, détaille le groupe hôtelier. Un programme qui préconise le renforcement des pratiques sanitaires déjà en vigueur dans tous les hôtels du groupe, auxquelles viennent s’ajouter de nouvelles mesures, dans le contexte particulier du Covid-19.

Un parcours client repensé

Seront ainsi mis en œuvre un contrôle de santé pour l’ensemble des équipes hôtelières, la présence d’un infirmier ou d’un médecin dans chaque resort. Sans oublier la mise en œuvre d’un programme de formation continue sur les mesures de prévention sanitaire pour les artisans ou encore l’application d’un protocole de nettoyage et de désinfection, en ligne avec les recommandations de l’OMS.

Le groupe a aussi redéfini le parcours clients. Le port du masque sera ainsi recommandé dans les situations où la distanciation sociale ne pourra être respectée de façon adéquate. Les tables seront réorganisées dans les restaurants pour limiter les contacts physiques, dans la même optique, le service à table et à la carte sera privilégié aux buffets. Concernant les spas, les clients devront prendre une douche avant de débuter leur soin. La fréquentation des centres de fitness sera limitée en fonction de leur surface.

Source : Beachcomber lance son label sanitaire « Safe Place »

La Beachcomber Aventure 2020, c’est parti !

Douze agents de voyages triés sur le volet se sont envolés pour l’Île Maurice, où Beachcomber Hotels & Resorts organise l’un des éductours les plus attendus de l’année.

Et pour cause : l’événement organisé par le groupe hôtelier mauricien reprend les codes d’une célèbre émission de télé-réalité d’aventure, diffusée depuis bientôt 20 ans sur TF1. Une motivation suffisante pour les 12 agents de voyages retenues – le casting de cette sixième édition étant exclusivement féminin. « Participer à cette émission, c’est mon rêve de toujours », glisse l’une des participantes.

Il n’est donc pas étonnant de constater la détermination des candidates lors de la première épreuve, animée, comme toute la compétition, par Denis Brogniart, expert dans la discipline. Quelques minutes seulement après leur atterrissage après un vol de près de 12h opéré par Air Mauritius, qui exploite des A350 sur l’axe Paris-Maurice, les aventurières du tourisme se sont essayées au « jeu de la bascule », pendant lequel elles devaient préserver leur équilibre pour éviter de faire tomber les pots déposés sur les planches qui les soutenaient.

« Un beau cadeau » pour la gagnante

Une entrée en matière idéale pour les 12 candidates venues de toute la France et hébergées, pendant trois nuits, au Beachcomber Paradis Golf Resort & Spa, au Morne. Jusqu’à la fin de la semaine, elles participeront à différentes épreuves dans le sable, la boue ou les champs de canne à sucre qui verdissent l’Île Maurice. A la fin, « un beau cadeau » sera offert à la gagnante de la compétition, pour l’instant dominée par Laurence, qui pilote l’agence de voyages familiale en Belgique créée par ses parents.

En organisant cet éductour qui sort de l’ordinaire, Beachcomber Hotels & Resorts joue aussi la carte de la singularité auprès de la distribution. « Parce que la Beachcomber Aventure, quand on sait que ça existe, on ne pense plus qu’à ça », glisse une inconditionnelle de l’émission de télé qui a inspiré l’événement du groupe hôtelier.

Source : La Beachcomber Aventure 2020, c’est parti !