Tunisie : « C’est l’année de la vraie reprise »

Après des années difficiles, la Tunisie voit ses touristes revenir en nombre, et s’attend à franchir la barre des 8 millions d’arrivées cette année, selon les derniers chiffres donnés par la ministre du Tourisme.

Les signaux positifs qui se sont accumulés ces derniers mois se confirment pour la Tunisie. D’après la ministre du Tourisme, Selma Elloumi Rekik, le tourisme tunisien affiche une fréquentation en nette progression. « Il y a une amélioration importante. La croissance reprend au niveau du tourisme. On a dépassé les chiffres de 2014 et on dépasse les chiffres de 2010 (+6%) », année de référence pour le tourisme tunisien”, a affirmé la ministre. Fin mai, le nombre d’entrées avait dépassé les 2,3 millions, marquant une hausse de 21,8% par rapport à la même période en 2017 et de 5,7% en comparaison avec la même période en 2010. « C’est l’année de la vraie reprise », s’est réjouie Selma Elloumi, ajoutant que pour la saison estivale, « tous les hôtels affichent complet à Djerba, à Hammamet à Sousse et à Mahdia ».

Les touristes chinois et les russes en très forte progression

Cette reprise a concerné « le marché traditionnel »: les Français (+45%), les Allemands (+42,4%) et les Algériens (+17,4%). Mais les Chinois et les Russes sont en tête avec des taux respectivement de +56,9% et +46,4%. La destination s’attend à dépasser cette année les 8 millions d’arrivées, portée par une forte croissance des marchés russes et chinois, ainsi que de la clientèle traditionnelle. « Les gens reviennent en Tunisie parce qu’il y a la sécurité. (…) Nous sommes au même niveau (de sécurité) que n’importe quelle ville européenne », assure la ministre. La reprise a été soutenue par le retour des principaux tours-opérateurs comme le voyagiste britannique Thomas Cook et le géant TUI France, qui avaient cessé leurs activités en Tunisie après les attentats de 2015, a également souligné la ministre du Tourisme.

Source : Tunisie : « C’est l’année de la vraie reprise »

La Tunisie vise 8 millions de touristes en 2018

La Tunisie compte accueillir huit millions de touristes en 2018. C’est en tout cas ce qu’a affirmé mercredi, Nabil Baziouch, le chef de cabinet du ministre du Tourisme, sur une radio tunisienne.

La plupart des grands tour-opérateurs européens ont commencé à revenir

Selon lui, « ce chiffre n’est pas difficile à atteindre si on note le retour des agences de voyages et tour-opérateurs étrangers sur le marché tunisienne ». Ces objectifs sont confirmés par la ministre du Tourisme, Salma Loumi. “Nous prévoyons d‘accueillir 8 millions de touristes cette année avec des taux de réservation importants de la part des clients européens et d‘autres nouveaux clients” a-t-elle dit. Avant le printemps arabe en 2011, la destination accueillait plus de 7 millions de touristes étrangers par an. Après avoir déserté la destination après l‘attentat du musée du Bardo à Tunis en mars 2015 qui fait 21 morts, et l‘attaque d‘une plage de Sousse en juin 2015 qui a coûté la vie à 39 touristes dont 30 Britanniques, la plupart des grands tour-opérateurs européens ont commencé à revenir.

Rappelons qu’avant les attentats, le nombre de touristes en Tunisie était en 2014 de 7,1 millions pour dégringoler ensuite en 2015 à 5,3 millions. Puis, en 2017, la reprise s’est amorcée puisque 6,73 millions de touristes sont venus en Tunisie.

A noter encore que le nombre de touristes européens est en hausse de 19,5% en 2017. Parmi ces visiteurs, 45,5% sont français et 40,8% sont allemands, précise la même source. C’est l’île de Djerba qui est à nouveau la destination la plus attractive du pays.

Source : La Tunisie vise 8 millions de touristes en 2018

Tunisie : Lancement officiel du tout nouveau label Qualité Tourisme

C’est à Gammarth, mardi 5 septembre, à l’hôtel Ramada, que la ministre tunisienne du tourisme, Salma Elloumik Rekik, a officiellement lancé dans le cadre d’un séminaire de clôture le label Qualité Tourisme Tunisie.

Il y avait du beau monde dans la grande salle de conférence du Ramada Hotel. Aux côtés de la ministre du Tourisme, Salma Elloumik Rekik, des représentants de l’ambassade de l’Union européenne, de France et d’Autriche en Tunisie qui ont incité les professionnels du tourisme présents en nombre à demander le label Qualité, « une démarche volontaire ». Rappelons que tous les acteurs de la filière sont éligibles (hôtels, lieux de visite, restaurants touristiques, agence de voyages, chambre d’hôtes) et que ce label est le fruit d’une collaboration entre la Tunisie, l’Autriche et la France dans le cadre d’un programme financé par l’Union européenne à hauteur de 1,4 million d’euro depuis septembre 2015 et qui a pris fin en septembre 2017.

Salma Elloumik Rekik a précisé lors de ce séminaire que la « qualité est un facteur fondamental de la pérennité et de la compétitivité du secteur touristique ». Le tout s’inscrit dans une démarche globale avec, par exemple, le lancement de l’agence de formation des métiers du tourisme ou encore la création de nouvelles normes pour classer les hôtels. La ministre a insisté sur ce « choix de la qualité totale » qui permet la « résilience face aux aléas de la conjoncture ». Pour Neji Ben Othman, directeur de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT), « investir dans la qualité n’est plus un choix mais une obligation ».

Lors de ce séminaire de clôture, Salma Elloumik Rekik a ainsi pu distinguer les quatre établissements – agence de voyages, hôtel, chambre d’hôte et restaurant – qui ont bien voulu jouer le rôle de « pionner » et qui doivent encore attendre, après avoir été audités, les délibérations de commissions techniques pour s’accaparer le label Qualité.

Par ailleurs, sur les six premiers mois de l’année, selon Laurent Viguier, qui représentait à cette conférence l’ambassade de France, la hausse des arrivées de visiteurs français est 40% sur les six premiers mois de l’année. Il a insisté sur le fait que la Tunisie n’avait « plus subi d’attaque terroriste depuis novembre 2015 ».

En tout, en 2017, la destination devrait accueillir quelque 6,8 millions de touristes. « Nous étions déjà à 400 000 français à fin août  2017, il s’agit de 500 000 de prévu pour fin décembre 2017 », précise l’ONTT.

*Réserver un accueil disponible, courtois et efficace, fournir des informations claires actualisées et fiables sur les services, offrir une prestation et une expérience uniques, faciliter la découverte de la destination Tunisie, proposer les services d’une équipe compétente, écouter pour satisfaire les attentes.

Source : Tunisie : Lancement officiel du tout nouveau label Qualité Tourisme