Le bien-être : un marché en pleine croissance

Une étude récente menée par le Global Wellness Institute (GWI) confirme que l’industrie du bien-être figure parmi les secteurs les plus prometteurs au monde, puisqu’elle a enregistré une croissance d’un peu plus de 10 % entre 2013 et 2015, et représente aujourd’hui 3,72 milliards de dollars (environ 3,5 milliards d’euros).

L’étude met l’accent sur cinq marchés clés.

• Le tourisme de bien-être : entre 2013 et 2015, ce marché a enregistré une croissance de 14 %. Ce tourisme représente aujourd’hui 15,6 % du marché global (soit près d’un dollar sur un total de six dollars dépensés par un touriste). Ceci est dû en partie au fait que les voyageurs bien-être dépensent beaucoup plus par voyage : un touriste de bien-être international dépense 61 % de plus qu’un un touriste international classique. L’écart est encore plus important lorsqu’il s’agit de touristes (164 % de plus). Le tourisme de bien-être représente 17,9 millions d’emplois dans le monde.

• L’industrie du spa : ce marché comprend les revenus générés par les établissements spa ainsi que par les activités de formation, consulting, les associations, les médias et l’événementiel. Le nombre d’établissements a fortement augmenté, passant de 105 591 en 2013 à 121 595 en 2015.

Depuis 2013, l’industrie du spa compte plus de 16 000 nouveaux établissements et plus de 230 000 employés supplémentaires (atteignant un total de 2,1 million). Le taux de croissance annuel relativement bas de 2,3% entre 2013 et 2015 s’explique en grande partie par la conversion de la valeur des grands marchés européens et asiatiques en dollars américains.

• Le thermalisme : le nombre de centres de profit thermaux a crû de 660 établissements entre 2013 et 2015, dans 109 pays. Le chiffre d’affaires a augmenté de 2 % par rapport à 2013. Bien que cette croissance semble modeste, l’étude menée par le GWI révèle un intérêt croissant du consommateur pour l’expérience thermale. De plus, les résultats 2015 ont été fortement impactés par la dépréciation de l’euro face au dollar, puisque l’Europe représente 39% du marché.

• Le bien-être au travail : avec un taux de croissance de 6,4 % entre 2013 et 2015, le marché a continué à progresser. Selon le GWI, les programmes de bien-être au travail ne concernent que 9,5 % des effectifs, par conséquent ce marché est le plus prometteur en termes d’opportunités de croissance.

• L’immobilier et mode de vie : le bien-être par l’immobilier résidentiel, hôtelier et mixte grâce à l’intégration d’éléments bien-être dans le design, la construction, les installations et les services, fait partie des secteurs bien-être présentant le plus fort potentiel de croissance : +19% entre 2013 et 2015

Source : Le bien-être : un marché en pleine croissance
Posté dans Bon à savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *