Le 12e Forum économique des îles de l’océan Indien aura lieu à La Réunion

FORUM. Cette année, c’est La Réunion qui accueille la 12e édition du Forum économique des îles de l’océan Indien, les 25, 26 et 27 septembre au Moca à Saint-Denis. Thème retenu pour la manifestation : Cap sur l’Afrique. Entre 300 et 400 participants sont attendus de la toute la zone océan Indien et de l’Afrique. Pour donner plus de poids à l’événement, tous les ministres de l’Economie des pays invités (Madagascar, Maurice, Mayotte, Comores, Seychelles) ont été conviés.

Le forum a été lancé en 2005 à l’initiative des chambres de commerce de la zone et de la Commission de l’océan Indien (COI). C’est l’Union des chambres des îles de l’océan Indien (UCCIOI) qui pilotera ces trois jours de rencontres. Des ateliers, des conférences et des rencontres B to B sont prévues.

Ce sera la 3e fois que notre île accueille l’événement après 2006 et 2012. L’occasion de montrer à nos pays voisins l’étendue de nos savoir-faire. “Nous importons à peine 41 millions d’euros de biens de la zone contre 350 millions d’euros de l’Europe. C’est dire si les marges de manœuvre existent dans la zone. Nous exportons pour moins de 2 millions d’euros dans l’océan Indien. Le forum permet de travailler sur deux points importants : l’amélioration de la communication entre pays de la zone ; l’avancée de dossiers communs comme la gestion des déchets ou le tourisme”, explique Ibrahim Patel, président de la CCIR.

“Régler le problème des visas”

Pour lui, un point noir demeure : les difficultés d’obtention des visas qui limitent les échanges économiques entre îles. “Nous devons régler la problématique des visas : même si La Réunion n’appartient pas à l’espace Schengen, les Européens que nous sommes peuvent voyager facilement dans la zone, ce n’est pas le cas de nos voisins. Nous devons mettre en place un visa économique. Nous devons laisser venir sur notre territoire les investisseurs potentiels : on peut vendre autre chose que des déchets valorisables, insiste Ibrahim Patel. La création d’un visa économique pourrait faire fonctionner l’ascenseur économique dans les deux sens. Investir à La Réunion, c’est créer des emplois locaux. Mais nous avons aussi des savoir-faire que nous pouvons vendre à nos voisins”.

“Ce forum sera l’occasion de montrer les potentialités du marché africain et voir comment les entreprises réunionnaises pourraient s’y implanter. N’oublions pas que la zone océan Indien c’est un bassin de 28 millions d’habitants. Nous aborderons plusieurs thématiques comme la souveraineté alimentaire. L’an dernier, le forum à Madagascar avait permis de lancer les premiers combinés inter-îles écotouristiques”, conclut Pascal Plante, président de l’UCCIOI.

Source : Le 12e Forum économique des îles de l’océan Indien aura lieu à La Réunion

Wave Madagascar : Plus de 50 opportunités d’affaires seront présentées

« Découvrez tout le potentiel de Madagascar ». Tel sera le thème du Forum International des Investissements dans le tourisme et les transports, ou Wave Madagascar, qui se tiendra du 17 au 20 septembre 2019 à Antananarivo. Ce dernier est initié par la Présidence de la République et sous la tutelle du ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie. L’objectif vise à accroître l’attractivité de Madagascar, non seulement en tant que destination touristique de choix, mais également en tant que destination entrant dans une nouvelle ère d’investissements.

Visite de sites. Cette première édition dévoilera tout le potentiel de Madagascar ainsi que toutes les actions menées par l’Etat pour créer un climat des affaires propices aux investissements dans le but d’atteindre ses objectifs de 500.000 touristes en cinq ans. En outre, plus de 50 opportunités d’affaires seront présentées durant Wave Madagascar. Il y aura ainsi des visites de sites faisant l’objet d’appels à investissements. Ce sera en même temps une occasion de découvrir la beauté de la Grande Île. Notons que près de 500 participants seront attendus. On peut citer, entre autres, des investisseurs et des opérateurs internationaux et nationaux ainsi que des étudiants dans le secteur du tourisme. Les programmes et instruments déployés par l’Etat afin de rendre le secteur du tourisme et des transports plus attractif aux investissements, seront passés en revue à travers des panels techniques et économiques. En outre, des pitchs, des partages de success stories des opérateurs économiques dans les domaines de l’hôtellerie, de l’aérien, du  ferroviaire, du maritime et fluvial ainsi que des rencontres B2B, auront lieu dans le cadre de ce Forum.

Source : Wave Madagascar : Plus de 50 opportunités d’affaires seront présentées

Forum Africa 2018 : Participation de Madagascar à la 3e édition

Forum Africa 2018

La troisième édition du Forum Africa se déroulera du 8 au 10 décembre 2018 à Charm-El-Sheik en Egypte. Madagascar participera activement à ce rendez-vous continental par le biais de l’EDBM (Economic Development Board of Madagascar), qui a pour mission de promouvoir des investissements dans la Grande île. Cet événement économique réunira plus d’un millier de leaders du monde des affaires, notamment des industriels et des investisseurs de renom.

De groupes hôteliers de haut standing. Ce Forum qui offrira aux participants une plateforme pour la promotion des investissements et du commerce intra-africain, est l’un des rassemblements de haut niveau entre dirigeants politiques et économiques du continent. C’est également une occasion en or de présenter aux investisseurs les opportunités d’affaires et d’investissements à Madagascar, notamment sur les six secteurs prioritaires sur lesquels travaille l’EDBM. Il s’agit de l’agribusiness, de l’infrastructure et de l’énergie, des mines, de l’industrie légère et surtout du tourisme. Parlant du secteur touristique en particulier, l’EDBM n’a pas ménagé ses efforts en matière de promotion afin d’attirer de nouveaux investisseurs notamment dans le domaine de l’hôtellerie. Et des retombées économiques positives ont été tirées. La preuve, bon nombre de groupes hôteliers de haut standing tels que les Groupes Golden Tulip, Hyatt ou encore Sun Resort et Movenpick, s’intéressent particulièrement à la destination Madagascar et son potentiel touristique.

Recueillis par Navalona R.

Source : Forum Africa 2018 : Participation de Madagascar à la 3e édition

Les îles de l’océan Indien à la conquête du marché africain

Le 11ème Forum économique des îles de l’océan Indien se tiendra du 26 au 28 septembre 2018 à Antananarivo à Madagascar. Cet événement était présenté ce lundi aux entreprises réunionnaises ce lundi 30 juillet à la chambre de commerce et d’industrie de La Réunion (CCIR).

Tous les ans depuis 2005, l’Union des Chambres des îles de l’océan Indien (l’UCCIOI) soutenu par la Commission de l’océan Indien (COI) et l’Union européenne organise le Forum économique des îles de l’océan Indien (FEIOI).

“C’est un espace où nous dialoguons et faisons des affaires parce que nous organisons des rencontres Be to Be pour les entreprises de la zone indiaocéanique, qui ont alors des opportunités de se connaître, d’échanger, de débattre, de signer des partenariats et puis, cet espace d’échanges où nous allons inviter la partie publique de la zone océan Indien sous l’égide de la Commission de l’océan Indien à venir débattre sur des thématiques qui préoccupent les chefs d’entreprises” explique Pascal Plante, le vice-président de la CCIR et président de l’UCCIOI.

Au cours de ces 3 jours, les chefs d’entreprise travailleront sur diverses problématiques rencontrées par les chefs d’entreprise et notamment sur la conquête du marché africain qui est le thème-phare de cette manifestation.

Cette année, il y aura le lancement de la plateforme business numérique, une initiative née à la demande des chefs d’entreprise de la zone de se rencontrer par le biais du net et d’échanger sur leurs pratiques.

D’autre part, cette rencontre indiaocéanique se tiendra sur le même site que la 5ème édition du salon de la créativité Voatra, une manifestation qui met en avant les savoirs et savoir-faire des entreprises de la région Analamanga dont le chef lieu est Antananarivo. Cette année, les entreprises des autres territoires de l’océan Indien pourront elles aussi promouvoir leurs services et produits.

Depuis que le FEIOI existe, il y a eu la signature d’un partenariat avec la COI, la création de l’Association des ports de l’océan Indien. L’association Îles Vanille est aussi née du souhait de rendre la région océan Indien plus visible en faisant travailler les opérateurs du tourisme de chacun des territoires.

Source : Les îles de l’océan Indien à la conquête du marché africain

L’avenir du tourisme malgache…

Une rencontre des professionnels avec les étudiants sous la thématique « Forum de Rencontre entre Professionnels du Tourisme et Etudiants » s’est déroulée aujourd’hui vendredi 01 décembre 2017 dans les locaux de l’Alliance Française d’Antananarive et ensuite à l’Institut National du Tourisme et de l’Hôtellerie – INTH Ampefiloha.

L’évènement comprenait des conférences et une séance d’échange en matière du tourisme entre professionnels et les étudiants et s’était une opportunité pour les deux parties de mieux se connaître. D’une part, les professionnels ont eu l’occasion de présenter leurs raisons d’être et leurs besoins en matière de ressources humaines. D’autre part, les étudiants ont également eu l’occasion de discuter directement avec les professionnels de l’exigence  actuelle du secteur.

Rencontre avec le Ministre du Tourisme

 Monsieur Roland Ratsiraka, Ministre du Tourisme a honoré de sa présence la clôture officielle  du dit évènement, entouré de quelques membres de son staff.

A cette occasion, les étudiants en Tourisme et Hôtellerie ont eu également l’opportunité de rencontrer Monsieur le Ministre du Tourisme. Dans son intervention, Monsieur le Ministre de souligner que le tourisme figure parmi les secteurs qui pourront sortir le pays de la pauvreté. Et que Madagascar regorge énormément de richesse par  rapport à sa biodiversité de 80%  qui sont endémiques, et que grâce à sa biodiversité que Madagascar peut se développer. Ensuite il a expliqué la place à laquelle se positionne le secteur tourisme à Madagascar et comment s’en sortir. Il a mentionné également que les opérateurs touristiques doivent améliorer leurs offres par rapport aux Normes Internationales.

Enfin Monsieur le Ministre a adressé un message pour les jeunes : « on a du travail , et que l’avenir est devant nous et que je souhaite pour vous les jeunes que vous intégrez bien dans votre domaine parce que le secteur du tourisme est vraiment un secteur, en principe, si c’est bien soutenue par la politique nationale, c’est vraiment un secteur très facile,…; que vous puissiez épanouir à l‘intérieur et que vous trouverez votre voie sans oublier de penser à ceux qui manquent chez nous , …; et de toujours préserver la nature »,  « Que votre avenir c’est de connaître votre voie et de la suivre ». Après son intervention, une séance des questions – réponses a eu lieu.

Cet événement a été organisé conjointement par CONFORTH et le Ministère du Tourisme.

Source : L’avenir du tourisme malgache…