Tourisme de plaisance : Dream Yatch Charter s’installe à Nosy-Be

Le leader mondial de la location de bateau, Dream Yacht Charter prévoit d’ouvrir une base dans l’île de Nosy-Be. Il proposera aux plaisanciers cinq îles à visiter, à savoir Nosy-Be, Nosy Iranja, Nosy Mitsio, Nosy Tanikely et La baie des Russes.

Une bonne nouvelle s’annonce pour les amoureux de la plaisance. Selon l’Office National du Tourisme de Madagascar (ONTM), l’armateur Dream Yacht Charter, leader mondial de la location de bateaux prévoit d’ouvrir une base à l’île de Nosy-Be, à partir de l’été 2019. L’île aux Parfums est en effet le point de départ de plusieurs escapades en bateaux de croisières, à destination des archipels voisins. Explorer cette région est incontournable pour les amateurs de la plongée, de la pêche sportive, de la baignade ou de snorkeling, grâce à ses magnifiques fonds sous-marins. Dream Yacht Charter proposera en location trois bateaux sans équipages, deux catamarans de luxe et un monocoque pour des croisières de luxe dans le Nord-Ouest de Madagascar. Il est à savoir que l’armateur dispose de 53 bases dans 34 pays et possède plus d’un millier de flottes habitables qui accueillent chaque année plus de 130 000 plaisanciers.

Pour son implantation à Nosy-Be, Dream Yacht Charter propose cinq meilleures destinations à ses clients. Il s’agit de Nosy-Be, qui abrite le parc national de Lokobe, lieu de résidence de nombreuses espèces telles que le lémur noir, Nosy Iranja qui est un site de ponte très fréquenté par les tortues de mer au clair de lune, Nosy Mitsio, la seule île habitée de l’archipel qui offre aux croisiéristes l’occasion d’observer une vie marine foisonnante, Nosy Tanikely où les visiteurs pourront s’initier à la plongée. Enfin La baie des Russes est une destination prisée des marins. L’île regorge des possibilités de randonnées exceptionnelles et de nombreuses excursions à la rencontre des porcs sauvages, des lémuriens, des aigles Malagasy, des raies mantas, des requins-baleines et des dauphins. C’est également dans ses abords que les baleines à bosse s’accouplent et donnent naissance à leurs petits.

Source : Tourisme de plaisance : Dream Yatch Charter s’installe à Nosy-Be

Aéroport de Nosy Be – Sofitrans et Ravinala Airports en partenariat

Aéroport de Nosy Be – Sofitrans et Ravinala Airports en partenariat

Des « Cosy café » ont été installés à l’aéroport de Nosy be. L’objectif indiqué est de vouloir améliorer la qualité de service au niveau des aéroports.

Rénover. Le Groupe Sofitrans (Société financière pour le développement des transports et du tourisme) principal prestataire aéroportuaire du pays travaille de près avec Ravinala Airports, le concessionnaire des aéroports d’Antananarivo et de Nosy Be. « Sofitrans et Ravinala airports avancent d’un pas ferme vers le renforcement de leur partenariat », indique d’emblée un communiqué de Ravinala Airports. « Ce partenariat se concrétise par l’ouverture des deux nouveaux “Cosy Café” de Sofitrans. Les cafés ont ouvert leurs portes le 30 novembre et sont actuellement implantés dans les salles d’embarquement nationales et internationales de l’aéroport de Nosy Be. Sofitrans en tant que spécialiste en catering et en restauration, souhaite étendre le concept à travers toute l’ile », ajoute Ravinala Airports. Les inquiétudes sur un éventuel « départ » de Sofitrans de ces deux principaux aéroports se dissipent ainsi car ce nouveau partenariat témoigne que Sofitrans reste dans le milieu. Il y a près d’un mois en effet, une menace de reprise des Duty Free shops par Ravi­nala Airports a vivement inquiété la partie malgache, entre autres la compagnie Air Mada­gascar et Sofitrans lui-même. « Des possibilités de joint venture avec des sociétés spécialistes en Duty free shop ont été calculées et le cas est en train d’être étudié », a fait savoir Eric Koller,
PCA d’Air Madagascar le 27 novembre dernier.

Qualité
Ravinala Airports confirme que pour l’heure, seul ce partenariat dans la rénovation de la restauration au niveau de l’aéroport de Nosy Be a abouti. « À la suite de discussions, de conseils mutuels et de véritables travaux de fond qui se sont étalés sur huit mois, les deux entités sont parvenues à un accord sur l’amélioration des prestations dans l’aéroport de Nosy Be », explique le concessionnaire. Sofitrans a réussi avec brio, le passage aux standards européens notamment sur le plan environnemental et en matière d’hygiène. Ces nouveaux « Cosy café »
permettront d’apporter une plus-value sur l’image de l’aéroport de Nosy be, de la gastronomie locale. Nouveau concept en effet avec du matériel de restauration moderne et des menus revus pour être plus attirants. D’après toujours les explications, les deux sociétés ont lancé des études en commun pour adapter la qualité de leurs offres aux besoins des touristes. Les produits proposés dans les « Cosy café » doivent être des produits frais et de provenance locale. En outre, les emballages sont exclusivement recyclables. L’objectif est ainsi de tirer la qualité de service « vers le haut ». « Cette mise aux normes qualité permet, par la même occasion, de créer des emplois », finit le communiqué.

Source : Aéroport de Nosy Be – Sofitrans et Ravinala Airports en partenariat

Tourisme: record de fréquentation pour Nosy Be

Le tourisme à Nosy Be n’a jamais connu un tel succès. Actuellement, le taux d’arrivée dans les hôtels avoisine les 100%. Toutes les infrastructures hôtelières affichent complet. Et ce ne sont pas seulement les touristes étrangers qui affluent dans cette ville.

«En 2016, les touristes nationaux étaient au nombre de 4.500. Depuis mars dernier, ce chiffre a atteint 45.000», se réjouit le président du Conseil d’Administration de l’Office National du Tourisme de Madagascar (ONTM), Boda Narijao.

«Grâce à une campagne intense, même les Tananariviens choisissent Nosy Be comme destination de vacances. L’Ile aux Parfums figure parmi les plus prisées par les nationaux», a-t-il poursuivi.

Un résultat probant qui a des retombées favorables sur l’économie régionale et nationale. «Les investisseurs affluent et nous sommes en train de discuter des possibilités de collaboration pour que les offres puissent répondre aux demandes », informe ce haut responsable au sein du secteur touristique malgache.

Cependant, ce dernier interpelle les responsables pour qu’ils règlent le problème en approvisionnement d’eau dans la région. Une coupure fréquente est observée depuis quelques jours suite à une nouvelle construction. Les hôteliers doivent aller chercher de l’eau au niveau des sources lorsque leur réservoir est à sec.

Une hausse de 20%

Au niveau national, l’ ONTM prévoit également une croissance de 20% des visiteurs étrangers cette année, par rapport à l’année 2016-2017, avec une entrée de 300.000 touristes.

Pour l’ONTM, atteindre 500.000 touristes en une année est possible si tous les secteurs, tels la sécurité, la santé, le transport, se donnent la main. Madagascar possède une potentialité touristique qui n’a rien à envier aux autres destinations étrangères comme Bali. La Grande île regorge de richesses écologiques et marines qui attirent les touristes. Chaque région a une spécificité qu’on lui confère et les visiteurs étrangers tout comme les nationaux n’ont que l’embarras du choix.

Source : Tourisme: record de fréquentation pour Nosy Be

Tourisme : Un bateau en fond de verre à Nosy-Be

Bien connu par les touristes étrangers, Nosy-Be mise davantage plus haut. Cette fois, c’est une balade en fond de verre et en stand up « paddle que les promoteurs de cette destination mettent en avant, pour faire découvrir l’île de Sakatia. « Nager avec les tortues vertes, visiter la mangrove et croiser les dauphins à bosse qui se laissent régulièrement approcher en Stand-Up-Paddle. Autant de découvertes et d’évasion sont réservées aux touristes », ont-ils indiqué. A noter que l’île de Sakatia, situé à 20 min de la ville de Nosy-Be, est le spot idéal pour découvrir la mangrove et plonger avec des dizaines de tortues. On y croise parfois des dauphins à bosse le matin et quelques baleines en saison. Le sentier marin longe le récif extérieur jusqu’à la plage, où les grosses tortues « Chelonia Mydas » viennent se nourrir. « Chaque mois, nous établissons un programme phare à conseiller aux touristes, cette fois, ce sera cette balade en Paddle avec les tortues,  suivi du déjeuner buffet à l’ombre des cocotiers et après-midi libre sur l’île de Sakatia », ont confié les opérateurs touristiques de l’Ile aux Parfums.

Source : Tourisme : Un bateau en fond de verre à Nosy-Be

Nosy Be: une saison touristique qui promet déjà

Le tourisme à Nosy Be traverse une période de prospérité. Du jamais vu depuis plusieurs années, notamment avant la crise de 2009, le taux de remplissage des hôtels atteint 95% actuellement et ce, jusqu’au mois de décembre, selon la directrice exécutive de l’Office du Tourisme de l’île aux Parfums, Henintsoa Ravelonarivo. Jusqu’au mois de juillet, cet organe a enregistré plus de 70% de hausse par rapport à la même période de l’année dernière. « Nous espérons avoir encore plus de réservation, parce que les touristes arrivent notamment au mois d’août et de septembre », explique cette responsable.

L’ouverture du ciel et de l’aéroport de Nosy Be aux autres compagnies étrangères, notamment Ethiopian Airlines, et les multiples communications effectuées ces dernières années par l’Office pour la promotion, au niveau national et international, de la destination sont en grande partie à l’origine de la prospérité du tourisme dans cette ville. Mais il s’avère également que l’événement culturel comme Somaroho qui a coïncidé avec le 15ème anniversaire de l’artiste originaire et très apprécié de la ville, Wawa, également organisateur de ce festival, y est pour beaucoup.

En effet, le festival Somaroho marque le début de l’arrivée en grand nombre des touristes notamment nationaux dans la ville de Nosy Be. Ils se bousculent au portillon et les transporteurs, parce que la plupart d’entre eux choisissent la voie terrestre et maritime pour s’y rendre, ont du mal à répondre à cette forte demande. Idem pour les infrastructures touristiques d’où les difficultés à trouver un hébergement dans cette ville depuis quelques jours.

L’Office du Tourisme de Nosy Be souligne que sa communication était basée, entre autres, sur l’accessibilité de la destination à toutes les bourses. Une campagne de sensibilisation de longue haleine qui porte ses fruits actuellement, car nombreux sont les touristes nationaux qui s’y rendent et qui transmettent, par la suite, de bouche à oreille cette accessibilité de la destination, mais aussi la beauté de l’île aux Parfums qui mise non seulement sur le tourisme balnéaire mais aussi environnemental.

En dépit de ce nouveau démarrage du tourisme dans cette destination phare de la Grande île, l’Office du Tourisme de Nosy Be souligne qu’elle continue de faire la promotion de l’île aux parfums, non seulement au niveau national et international, à travers, entre autres, les manifestations comme le salon international du tourisme (ITM) ou encore le développement des partenariats étrangers, avec entre autres, une importante maison de production roumaine, Eccho Line, qui y produit actuellement une émission de téléréalité, intitulée « Nomade », à diffuser sur les chaînes roumaines.

Depuis le samedi 4 août dernier, une équipe de 150 personnes dont une centaine de concurrents, des Roumains pour la plupart, participent au tournage de cette émission qui, dans le contenu, rassemble à peu près au Kholanta de TF1, sauf que l’objectif est de faire également découvrir la beauté des sites touristiques, les belles plages et tous les atouts de la ville, pour en faire une belle promotion auprès des Roumains.

« D’autres projets visant à promouvoir davantage le tourisme et la destination sont également en pourparlers avec d’autres partenaires », dévoile cette responsable du tourisme de la ville de Nosy Be.

Source : Nosy Be: une saison touristique qui promet déjà

Blue Panorama Airlines à Nosy Be

ITAKA est l’un des plus grands Tour Operateurs Polonais qui a choisi la destination de Nosy-Be. La compagnie   Blue Panorama Airlines assure la liaison. Ce vol desserve Nosy-Be – Varsovie une fois par semaine jusqu’au janvier 2019 et reprendra le mois d’avril 2019.

Comme prévu, ce vendredi 29 juin 2018, le vol inaugural du Blue Panorama,  avion polonais, est atterri à Nosy be.  270 Passagers y compris 40 Tour Opérateurs et agences de voyage Polonais étaient à bord. Ils resteront ce weekend en Eductour à Nosy be et ensuite à Antsiranana-Ambilobe-Ambanja.

Source : Blue Panorama Airlines à Nosy Be

Nosy Bé: le festival Donia sous le soleil et les décibel

Régulièrement organisé le long week-end de la Pentecôte, le festival Donia rempile cette année avec sa 25e édition, du 26 au 30 septembre, dans la ville de Nosy Be.

Cela fait un quart de siècle que le festival Donia maintient le cap dans le paysage des festivals nationaux, contre vents et marées. Et cela n’est pas prêt de s’arrêter.  «La machine des préparatifs est en marche depuis 6 mois. Donia devait avoir lieu habituellement pour le week-end de la Pentecôte, date qui coïncide avec le début du Ramadan. Compte tenu de cet  événement d’importance majeure pour la communauté musulmane locale et la population de Nosy Be, nous avons différé la date du festival et la programmation qui s’y rapporte», a déclaré Vincenzo Sanna, le numéro un du Cofestin.

Aspect culturel

En amont, la présélection de la miss et mister Donia fera office d’inauguration du festival le 7 septembre. Rattaché au festival depuis 6 ans maintenant, Donia élira son roi et sa reine de beauté le 22 septembre.  Et comme il n’y a pas de Donia sans la magie du carnaval, des milliers de personnes, des jeunes pour la plupart, seront attendus pour le coup d’envoi.

Une série de concerts va jalonner cette semaine très chaleureuse destinée à rapprocher les cultures musicales de l’océan Indien. «Il importe de rappeler qu’outre son aspect culturel, le festival contribue également au rayonnement du tourisme au niveau national, régional et international», a indiqué Stella Randrianiaina, directeur du développement du tourisme durable. Des artistes venus d’Afrique du Sud, des Seychelles, de La Réunion et de Mayotte seront présents. Les artistes malgaches, tels Black Nadia, Sisca, Tence Mena, Maître Ruffin et Smaven, ne seront pas en reste.

Source : Nosy Bé: le festival Donia sous le soleil et les décibel

Nosy-Be autrement !

Nosy-Be, ce sont les belles plages de sable blanc typique de carte postale avec l’eau cristalline et de la mer turquoise, une vie de fête au rythme de la musique locale à Ambatoloaka, la découverte de ces îlots faisant le succès de Nosy-Be. Ce n’est pas pour rien que l’Ile au « parfum » a été élue plus belle île de l’Afrique. Ce sont également des ballades à cheval dans des circuits atypiques et des voyages inédits proposant de découvrir la faune et la flore de ce sanctuaire de la nature, mais aussi de découvrir la culture au quotidien des malgaches sakalava qui y vivent.

Ambaro ranch : Nosy-Be à cheval !
Découvrir Nosy Be de l’intérieur dans l’intimité des paysages et des lieux de vie dans un silence poétique, sans moteur avec parfois en bruits de fonds le gazouillement des oiseaux, le bruit des vagues et du vent, le tout au rythme d’un cheval? Oui, c’est possible, grâce à Ambaro ranch. Amoureux de la nature et de leur ville d’adoption, passionnés d’équitation et ayant la communication très facile, Laurent et Lucie ont décidé, il y a 11 ans, de partager leur passion dans cette ville de rêve qu’est Nosy-Be. « Quand nous sommes arrivés ici, on n’a découvert aucune activité équestre. Nous nous sommes donc lancés dans ce pari fou. Les débuts étaient assez difficiles mais on y a cru jusqu’au bout », dévoile Lucie. Aujourd’hui, ils font découvrir l’île aux parfums d’une manière tout à fait inédite. Une ballade très appréciée au milieu d’une nature surprenante! Une vraie communion avec la nature. « Contrairement à une balade en Europe où il faut respecter les allées et passer uniquement par les chemins équestres, le charme d’une balade à cheval à Nosy-Be demeure dans l’absence de limites. La seule chose est de respecter la priorité envers les zébus. » Pour ceux qui prévoient de passer un séjour à Nosy-be, un saut chez ce couple français est une expérience à vivre. Une fin de randonnée exceptionnelle avec montée à cru pour aller se baigner avec les chevaux dans l’océan. Puis le plaisir du bain des chevaux et les derniers galops sur la plage…que du bonheur !

Alefa : à la découverte de la « Grande terre » et des Sakalava en pirogue !
Exit la formule classique à cinq étoiles ! Joe Black a décidé de faire découvrir son île, celle où il a vécu pendant 30 ans, autrement… à bord d’une pirogue. L’aventure « Alefa », c’est effectivement une expérience unique en son genre par la découverte unique et authentique d’un univers préservé, loin du « tourisme fast food » où l’on part, sans destination précise et au rythme du vent. Une expérience qui s’apprécie les pieds dans le sable, la tête dans les étoiles, le nez au ras des nénuphars… Le tout à bord d’une pirogue et d’un boutre à voile. « Alefa, c’est partir en boutre ou en grande pirogue traditionnelle de voyage à la découverte de la ‘ Grande terre ‘ et des Sakalava. Nous faisons découvrir une région située entre Nosy Be et Majunga où, la mer représente la seule voie d’accès. C’est de bivouac en bivouac que nous emmenons nos aventuriers, vivre en harmonie avec les jours et les nuits, et respirer tranquillement un grand Madagascar méconnu.

Les aventures « Alefa ». Ce sont des voyages qui proposent d’explorer la faune et la flore de ce berceau des espèces endémiques, mais aussi de découvrir la culture au quotidien des malgaches sakalava qui y vivent. « Les camps sont montés en pleine brousse, au bord de plages désertes ou à côté de villages, et le couchage est de qualité sous tentes igloos tropicalisées. Cuisine au feu de bois, poissons frais, crustacés, légumes bios et volailles saines sont au menu de tous les jours. N’exigeant aucune prédisposition physique particulière, ces voyages proposent une immersion savoureuse dans une aventure douce, épicurienne, et complètement hors du temps ». Ce sont les plages désertes, les anses sauvages, des villages insoupçonnables, les mangroves, des forêts primaires, des estuaires mystérieux, des paysages grandioses… Alefa va partout où les autres ne vont pas. « Alefa, c’est effectivement emporter du riz, de l’huile, des oignons, de l’ail, des épices, une grande quantité de fruits et se nourrir par la chasse sous-marine, la pêche, la cueillette, et parfois la chasse terrestre. C’est au fil des jours et à son rythme, évoluer au cœur d’une culture dans un décor magnifique et hospitalier, encadré par un guide passionné et des marins compétents. C’est sous le soleil, à l’ombre d’un manguier ou à la lueur d’un feu de bois, se baigner dans une histoire très belle, et finalement très simple ». Alefa propose une approche unique en son genre, entre terre et mer, au plus près d’un très grand Madagascar qu’ils sont les seuls à faire visiter.

Nosy Iranja : un petit paradis au milieu de nulle part !
Environ 90 minutes en bateau de Nosy Be et puis, soudain, cette belle petite île au milieu de nulle part avec de belles plages de sable blanc typique de carte postale avec l’eau cristalline et de la mer turquoise où on croise parfois des grandes tortues, des dauphins, des raies et de beaux poissons tropicaux. Pas de téléphone ou si mais, rarement le réseau, pas de télévision, pas de foule bruyante. Seule la plage vaut tous les efforts pour y arriver. Essayez de voir le phare et vous saurez pourquoi … allez voir vos voisins. Si vous avez de la chance, les pêcheurs passent une bonne journée et attrapent toutes les spécialités que vous aimiez. Le Nosy Iranja est parfait pour un court séjour détendu pour s’évader. Idéal pour la plongée avec tuba et le repérage de bébés tortues.

Lokobe park : entre sport et découverte !
Nosy-Be, ce sont les belles plages de sable fin des Nosy Komba, Nosy Mitsio, Nosy Sakatia ou Nosy Tanikely, des soirées très show jusqu’au petit matin à Ambatoloaka, les glaces aux goûts inédits de Casa Mofo, les bières glacées de midi en ville… mais c’est également du sport dans le Lokobe Park. Ouvert au grand public depuis peu, Le Lokobe Park permet aux amoureux de la nature et les amoureux de sport d’allier, les deux à travers une visite tout en hauteur, dans le circuit « mitsinjo » entres autres. Les visiteurs pourront découvrir et apprécier cette zone forestière originelle s’étendant sur près de 600 ha qui abrite l’un des derniers habitats naturels de nombreuses espèces animales (à découvrir pour leur caractère endémique et leurs particularités). Arrivé tout en hauteur (sur 1 km d’altitude), on peut apprécier une vue panoramique exceptionnelle.

Source : Nosy-Be autrement !

Poste à pourvoir : CHEF DE RÉCEPTION

Madagascar Hôtel Consultant recherche pour un de ces clients basé à Nosy Be un(e) :

CHEF DE RÉCEPTION

Attributions principales :

  • Responsable du service Accueil-Réception de l’hôtel et de la prise en charge des clients
  • Facilitation du déroulement du séjour des clients
  • Encaissement des règlements au départ des clients
  • Supervision, planification et coordination des activités des réceptionnistes et des night auditors, dans un souci constant de servir au mieux le client
  • Responsable du planning des réservations
  • Gestion des relations avec les agences de voyage et les centrales de réservation

Profil recherché :

  • Excellente présentation et sens de l’accueil
  • Organisation & efficacité
  • Sens du management et du leadership
  • Grande disponibilité

Formation et Pré requis :

  • Formation en tourisme/hôtellerie/restauration
    OU expérience probante en hôtellerie/restauration
  • 3 ans à 5 ans d’expérience à un poste similaire
  • Malgache et Français

Envoyer CV et lettre de motivation avec photo et prétention de salaire à : [email protected].

MERCI DE PRÉCISER EN OBJET LE TITRE DU POSTE

Nosy-Be Jazz Festival : un événement résolument international

Du 31 mars au 02 avril 2018, la deuxième édition du Nosy Be Jazz Festival offrira aux amateurs de belle musique, plus d’une dizaine de concerts et de master classes et des rencontres avec une population Malagasy éprise de musique. A cela s’ajoutent des excursions de découverte de l’archipel de Nosy -Be et de la région nord-ouest.

Cette année, une vingtaine d’artistes venant des 4 coins du monde et de Madagascar se succéderont sur la scène. A l’instar de David Linx, Lionel Belmondo, Lalatiana et Solo Razafindrakoto. D’autres invités de marque venant des Etats-Unis sont également annoncés.

Le Nosy-Be Jazz Festival se distingue de tous les festivals du monde entier par la tenue de ses concerts dans des lieux magiques et exceptionnels: plages de sable blanc, amphithéâtre naturel de champ de manguiers, domaine de plantation d’ylang-ylang, place de marché ou parcs publiques.

Par ailleurs, Nosy-Be Jazz festival est plus qu’un événement culturel. Il est profondément citoyen, ayant comme objectif de promouvoir et développer l’économique de la région nord ouest de Madagascar, à travers la valorisation de sa faune et flore exceptionnelles.

L’île au parfum est en effet l’une des plus belles îles de l’Océan Indien. doté d’infrastructures d’accueil modernes et variées, allant d’écolodges aux hôtels de luxe installés sur des îlots paradisiaques, Nosy-be propose aux mélomanes voyageurs un large choix de possibilités de découverte et de réjouissance selon leurs goûts.

Rendez-vous donc du 31 mars au 02 avril 2018 à Nosy-be, pour la deuxième édition du Nosy-Be Jazz Festival.

Source : Nosy-Be Jazz Festival : un événement résolument international