C’est une mesure forte annoncée par les Seychelles. Comme l’a repéré CNN, les autorités ont décidé de bannir les croisières jusqu’à la fin de l’année 2021 dans les eaux de cet archipel de l’océan Indien. Cette interdiction d’un peu plus d’un an et demi est déjà entrée en vigueur. Cette décision a été prise dans le but d’endiguer la propagation de la pandémie aux Seychelles pour les mois à venir. Elle intervient alors que de nombreux bateaux de croisière ont vu les cas se multiplier à leur bord ces derniers mois aux quatre coins de monde.

Cette décision pourrait être un coup dur pour l’économie des Seychelles. Selon la Banque mondiale, le tourisme est la deuxième source principale de revenus de l’archipel, derrière la pêche commerciale. Selon Didier Dogley, ministre du Tourisme, de l’Aviation civile, des Ports et de la Marine qui a annoncé cette décision, celle-ci serait conforme aux recommandations de l’Organisation mondiale du tourisme, l’institution spécialisée des Nations Unies chargée de promouvoir un tourisme responsable, durable et accessible à tous.

Le ministre a toutefois précisé que les hôtels ou les voyagistes impactés par cette décision recevront des aides, comme des prêts bonifiés ou des exonérations fiscales. La garantie du versement des salaires jusqu’en juin pour les salariés du secteur touristique a aussi été annoncée. Il n’a pas été précisé si cette interdiction pourrait être prolongée ou réduite selon le développement de l’épidémie. Pour les touristes qui rêvaient d’une croisière passant par les Seychelles, il faudra donc prendre son mal en patience quelques mois…